collapse

Connexion

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

* Rechercher


Auteur Sujet: Pollution et moto d'avant 2000  (Lu 28908 fois)

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 22 127
Re : Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #360 le: 09 juin 2021, 13H 59mn 42s »
Il reste plus simple de demander à chaque individu de payer pour de nouvelles voitures que de payer pour des infrastructures pour tous. L’état n’a pas à faire l’investissement et cela ne va pas dans le sens de l’histoire de désengagement de ce dernier au profit d’acteurs privés.

On parle des milliards d'€ de crédit impôt recherche aux sociétés développant ces nouveaux "véhicules individuels propres", les millions annuels dépensés en bonus à l'achat de véhicules électriques (subvention au acheteurs et donc aux entreprises les fabriquant), et ceux dans la construction d'un réseau de recharge ?

Je crains en effet que dire qu'il est plus simple de demander au français de changer de bagnole à leur frais, plutôt qu'à changer d'habitude et à leur proposer des alternatives possibles qu'à grand renfort d'investissement public, ça soit un peu simplifié comme raisonnement...
« Modifié: 09 juin 2021, 14H 02mn 50s par Prowler »

Hors ligne Fift

  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 9 704
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #361 le: 09 juin 2021, 14H 03mn 27s »
Désolé Little Monster, je ne veux pas paraître harcelant mais d'où sors-tu cette statistique :
"A paris, 95/98% des deplacements en voiture font moins de 3km."

(je suppose que quand tu écris "Paris", tu signifies "Région parisienne" parce que sinon ça n'a pas vraiment de sens).

Je ne dis pas qu'elle est fausse, mais ça me surprend : très peu de gens en RP habitent à moins de 3 km de leur boulot. Et ceux qui utilisent leur voiture pour y aller font généralement des distances bien plus longues : quand on fait 1h de trajet en bagnole, ce n'est pas pour faire 3 bornes.

Ou alors, c'est que ces personnes là utilisent essentiellement leur voiture pour aller faire des courses, et prennent les TC pour des trajets plus longs (ça me parait un peu tiré par les cheveux comme explication, mais sait-on jamais ?).

EDIT : j'ai trouvé ce graphique qui visiblement est plus réaliste et ne compte aucune ville de région parisienne.
Back to the basics en Panigalette !

Hors ligne Fift

  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 9 704
Re : Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #362 le: 09 juin 2021, 14H 05mn 14s »
Fift, regardes la carte de Paris et de sa banlieue, compares la avec la Densité de population, tu verras qu’il y a eu soucis.


Je n'ai pas écrit qu'il n'y avait pas de souci, j'ai juste contredit l'argument comme quoi il n'y avait pas d'investissement.


Sinon, je ne vois pas pourquoi nous ne serions pas bien placés pour en parler : un peu de recul et de recherche suffit généralement pour se faire une idée à peu près potable.
Bon, ma femme est urbaniste spécialisée en transports, ça aide aussi je suppose (du moins pour savoir comment aborder le problème, parce qu'il n'y a pas de solution toute faite).
« Modifié: 09 juin 2021, 14H 06mn 51s par Fift »
Back to the basics en Panigalette !

Hors ligne Little monster

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 260
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #363 le: 09 juin 2021, 14H 05mn 42s »
Oui Paris. Pardon je n’ai pas été assez précis
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait." W. Churchill

Hors ligne Little monster

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 260
Re : Re : Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #364 le: 09 juin 2021, 14H 06mn 36s »
Fift, regardes la carte de Paris et de sa banlieue, compares la avec la Densité de population, tu verras qu’il y a eu soucis.


Je n'ai pas écrit qu'il n'y avait pas de souci, j'ai juste contredit l'argument comme quoi il n'y avait pas d'investissement.
Et je te disais qu’il n’est pas forcément fait où il faut.  :D
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait." W. Churchill

Hors ligne Little monster

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 260
Re : Re : Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #365 le: 09 juin 2021, 14H 08mn 57s »
Il reste plus simple de demander à chaque individu de payer pour de nouvelles voitures que de payer pour des infrastructures pour tous. L’état n’a pas à faire l’investissement et cela ne va pas dans le sens de l’histoire de désengagement de ce dernier au profit d’acteurs privés.

On parle des milliards d'€ de crédit impôt recherche aux sociétés développant ces nouveaux "véhicules individuels propres", les millions annuels dépensés en bonus à l'achat de véhicules électriques (subvention au acheteurs et donc aux entreprises les fabriquant), et ceux dans la construction d'un réseau de recharge ?

Je crains en effet que dire qu'il est plus simple de demander au français de changer de bagnole à leur frais, plutôt qu'à changer d'habitude et à leur proposer des alternatives possibles qu'à grand renfort d'investissement public, ça soit un peu simplifié comme raisonnement...
Je dois fatiguer mais je ne saisi pas ta conclusion.
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait." W. Churchill

Hors ligne Fift

  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 9 704
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #366 le: 09 juin 2021, 14H 11mn 46s »
Regarde les investissements des 20 dernières années, tu verras que quasiment TOUT est passé dans les transports de banlieue (hors renouvellement de matériel et automatisation). Ce genre de truc prend juste un peu plus de temps que de pondre une réglementation.

Le Grand Paris Express a été lancé il y a plus de 10 ans, soit largement avant les décisions de création de ZFE ou d'électrification du parc automobile.


EDIT : ach je n'arrive pas à suivre le rythme ! Je pense que Prowler indique que l'électrification des véhicules a été obtenue aussi à grands coups d'argent public (il serait intéressant de savoir combien d'ailleurs pour comparer aux, par ex. 42 milliards du projet Grand Paris Express).
Back to the basics en Panigalette !

Hors ligne Little monster

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 260
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #367 le: 09 juin 2021, 14H 20mn 56s »
Après Fift, j’entends ce que tu ne dis. Pour être utilisateur des TP, il y a de belles améliorations comme pour Versailles ou la ligne H. Néanmoins, je ne sais pas s’il existe un rapport sur les faiblesses du réseau actuel en Idf. Cela serait plus simple pour discuter. Car pour avoir été un utilisateur du RER C, on ne peut qu’améliorer le service. En hivers, vitesse réduite à cause du gelé sur les voies, automne et printemps, c’est les feuilles mortes, et en été c’est la dilatation des voies. A cela, il faut ajouter les intempéries….. bref. Il est où ce rapport.
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait." W. Churchill

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 22 127
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #368 le: 09 juin 2021, 14H 24mn 42s »
Mon propos était en effet que le remplacement des véhicules par des "propres" ne se fait en effet pas sur les fonds seuls des particuliers, mais qu'il a bien été accompagné d'un investissement d'Etat important (sans que je sache le comparer à celui dans les transports en commun).

Hors ligne Fift

  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 9 704
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #369 le: 09 juin 2021, 14H 25mn 52s »
Little> Je suppose que ça doit exister.

Mais là on parle d'un truc un peu différent, à savoir le maintien de la qualité de service. Et là, a priori, c'est plus un déficit des opérateurs (en l'occurrence la SNCF, qui paie des amendes monstrueuses au STIF en raison de cette dégradation de qualité) qu'un manque de volonté politique.
Back to the basics en Panigalette !

Hors ligne Little monster

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 260
Re : Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #370 le: 09 juin 2021, 14H 42mn 00s »
Mon propos était en effet que le remplacement des véhicules par des "propres" ne se fait en effet pas sur les fonds seuls des particuliers, mais qu'il a bien été accompagné d'un investissement d'Etat important (sans que je sache le comparer à celui dans les transports en commun).
Justement, je prends le raisonnement à l’envers. Pourquoi pas investir cet argent dans des TP et mettre les camions sur des rails?
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait." W. Churchill

Hors ligne Little monster

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 260
Re : Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #371 le: 09 juin 2021, 14H 44mn 06s »
Little> Je suppose que ça doit exister.

Mais là on parle d'un truc un peu différent, à savoir le maintien de la qualité de service. Et là, a priori, c'est plus un déficit des opérateurs (en l'occurrence la SNCF, qui paie des amendes monstrueuses au STIF en raison de cette dégradation de qualité) qu'un manque de volonté politique.
Je n’en avais pas connaissance. Seulement pour le rer À qui stationne un moment en gare de nanterre préfecture pour le changement de conducteur de stif pour un sncf.
"Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait." W. Churchill

Hors ligne nicoxj900

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 4 015
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #372 le: 09 juin 2021, 14H 51mn 10s »
EN ce qui concerne les TP à Paris vs. région parisienne, il y a clairement des investissements, mais ils ont été décidés bien trop tard ! On en bénéficiera (en gros) pour les JO parisiens au mieux.

Exemple perso : de banlieue ouest à banlieue ouest (Poissy - Levallois Perret pour être précis), c'est min 1h20 en TP. En voiture, c'est 50min en moyenne (et 3l d'essence/ trajet) ; en moto on flirte avec les 35 minutes (et 1,75l/trajet avec mon tank de 32 ans d'âge!). En TP il faut rentrer dans Paris, pour en ressortir. Je regrette de devoir prendre la voiture ou la moto, mais vraiment, ce serait du masochisme de prendre les TP dans ces conditions !
Symphonie de Carbon Can Co en Dell'Orto 40
 NEW: recherche roue avant pour 750SS, prix motard fauché ... A vot' bon coeur ... trouvé une blanche en 17mm sur ebay US ! Donc ...
Recherche axe de roue avant en 17mm pour SSmontée en 20mm comme à l'origine ...

Hors ligne Fift

  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 9 704
Re : Re : Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #373 le: 09 juin 2021, 15H 02mn 18s »

Je n’en avais pas connaissance. Seulement pour le rer À qui stationne un moment en gare de nanterre préfecture pour le changement de conducteur de stif pour un sncf.


En fait non : il y avait (parce que je crois que désormais le conducteur fait toute la ligne) un changement entre conducteur SNCF et conducteur RATP. Mais c'est bien le STIF qui depuis une quinzaine d'années gère l'ensemble du réseau de transport en IdF, et en "sous-traite" l'exploitation à la SNCF et la RATP (plus quelques privés).

Nico> 2025 aux dernières nouvelles, j'ai des collègues qui s'occupent des plannings du Grand Paris  :D.
Totalement d'accord avec toi que les décisions ont été prises tardivement. En fait, il me semble que ça n'a vraiment bougé que courant des années 2000, avec justement la création d'une entité unique (le STIF) pour gérer l'ensemble des transports de la région. Jusqu'à ce moment, chaque entité (SNCF et RATP essentiellement) gérait son réseau et ses extensions comme il l'entendait. Si la RATP a toujours eu une vocation urbaine, ce n'était pas le cas de la SNCF qui raisonnait essentiellement en "extensions de ligne" comme cela peut se passer au niveau national par exemple, et pas en réseau. Ce qui explique les difficultés pour se déplacer d'une banlieue vers une autre - en fait, les usages ont progressivement changés en passant d'une utilisation essentiellement pendulaire (banlieue-Paris) à une utilisation transversale (banlieue-banlieue). Et je crois que ce n'est que vers le milieu des années 2000 que l'utilisation transversale est devenue majoritaire. La SNCF a tardé a prendre en compte cette évolution à l'époque, et étant donnés les délais nécessaires à la réalisation d'infrastructures de transports en commun, on se retrouve nécessairement avec un décalage entre les usages et l'offre disponible.
« Modifié: 09 juin 2021, 15H 04mn 25s par Fift »
Back to the basics en Panigalette !

Hors ligne nicoxj900

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 4 015
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #374 le: 09 juin 2021, 15H 39mn 06s »
tout à fait, il suffit de voir certaines lignes RER? gérées à la fois par la SNCF et la RATP ... Le RER A est un superbe exemple : côté ouest, la direction St Germain en Laye est RAPT, alrs que la branche Cergy et Poissy est SNCF. Avec les problèmes de cohabitation sur les tronçons communs (qui s'occupe de la maintenance ?) ...

Ceci dit, même si côté polluants ma moto en émet plus que la voiture, ça me révulse de consommer 2x plus juste parce que ma voiture est Critair 1 et ma moto en CGC.
Symphonie de Carbon Can Co en Dell'Orto 40
 NEW: recherche roue avant pour 750SS, prix motard fauché ... A vot' bon coeur ... trouvé une blanche en 17mm sur ebay US ! Donc ...
Recherche axe de roue avant en 17mm pour SSmontée en 20mm comme à l'origine ...

Hors ligne Vittelfraise

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 40
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #375 le: 09 juin 2021, 15H 57mn 10s »
Cette regles pour les deux roues est d'une bêtise sans nom .

J'habite dans le 13eme, je bosse à coté du circuit Carole ( Roissy en France ).

Transport : entre 2h et 3h / jours ...
Moto et scoot : entre 1h et 1h15 / jours ... y compris avec des bouchons .

Concernant la pollution :
Je serais assez amusé de voir le différentiel de pollution entre mon scoot 125cm3 en bon état, mais Critair 2, et un SUV actuel, dans la circulation aux heures de pointes pour le trajet Paris13 / Roissy ..... je ne parierais pas sur le fait que la voiture pollue moins en valeur absolue.
Kymco Dink Street 125 de 2012 pour tout les jours .
S2R 1000 de 2006 pour le plaisir, réflexion "vente ou non" en cours.

Hors ligne Fift

  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 9 704
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #376 le: 09 juin 2021, 16H 05mn 27s »

Concernant la pollution :
Je serais assez amusé de voir le différentiel de pollution entre mon scoot 125cm3 en bon état, mais Critair 2, et un SUV actuel, dans la circulation aux heures de pointes pour le trajet Paris13 / Roissy ..... je ne parierais pas sur le fait que la voiture pollue moins en valeur absolue.

Passer du temps dans les bouchons ne fait pas faire plus de km.
Or, la pollution (comme la consommation) est mesurée en quantité (litre ou grammes) par kilomètre ...
Back to the basics en Panigalette !

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 22 127
Re : Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #377 le: 09 juin 2021, 16H 15mn 16s »
la pollution (comme la consommation) est mesurée en quantité (litre ou grammes) par kilomètre ...

Certes... mais sur un cycle de référence donné (WLTC) ou désormais (depuis 2018) sur de vrais roulages route (Real Driving Emission), mais dans des conditions quand même limitées (% de ville, route, autoroute, distance minimale parcourue, etc...).
Si tu "sors" de ces conditions d'essais en mettant le véhicule dans un vrai bouchons, forcément ses émissions en g/km s'envolent.

L'ADEME avait un temps réalisé une étude en réalisant des trajets Linas - Paris en 2 roues (125cc, gros cube) et en auto, aux heures de pointes, pour voir les temps de trajet, avec en plus il me semble un talon de temps supplémentaire pour recherche de place de stationnement pour l'auto.
Ils avaient ensuite reproduit ces profils de roulage type et propre à chaque véhicule sur banc d'essais, où ils avaient mesuré les polluants.

Sauf que ça date un peu en terme de niveau de norme dépollution...

Edit : 2008...
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/comparaison_2roues_voitures.pdf
« Modifié: 09 juin 2021, 16H 22mn 04s par Prowler »

Hors ligne Vittelfraise

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 40
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #378 le: 09 juin 2021, 16H 17mn 19s »
Dans les bouchons, ton moteur tourne .
Kymco Dink Street 125 de 2012 pour tout les jours .
S2R 1000 de 2006 pour le plaisir, réflexion "vente ou non" en cours.

Hors ligne Fift

  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 9 704
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #379 le: 09 juin 2021, 17H 08mn 34s »
Nan, c'est pas vrai ? Et dire que les constructeurs auraient pu passer à côté de cette vérité !  :lol:

Plus sérieusement, si ton véhicule consomme en moyenne 8 L/100 pour faire 30 km dans les bouchons, et que ton 2 roues consomme 6 L/100 dans les mêmes conditions, tu n'auras toujours que 25% d'écart de consommation entre les deux, que tu ailles 1,5 fois, 2 fois ou 3 fois plus vite à moto.


Prowler> oui, évidemment. Il doit être possible de trouver des données concernant un cycle 100% urbain par ex, non ?
Maintenant, on compare quand même un 2 roues Euro 3 et une voiture Euro 6 ...

EDIT : l'utilisation de l'étude de l'ADEME, certes ancienne, montre quand même clairement que les voitures, même sur un trajet urbain et en incluant la berline V6 essence d'1t7, émettent sensiblement moins de CO, de HC et de NOx (à l'exception des NOx pour la citadine diesel sans FAP) que n'importe quel deux roues, y compris une moto 125cc. Et encore, on compare ici des motos Euro 3 et des voitures Euro 4.
Il est je pense raisonnable d'imaginer que le delta est encore accentué si on considère des voitures Euro 6, fussent-elle des SUV de 2 tonnes.

Là où les motos s'en tirent mieux, c'est sur les émissions de gaz à effet de serre, la moins bonne moto (Sportive/GT de plus de 950cc) étant équivalente à la meilleure voiture (citadine diesel). Logique, puisque c'est directement lié à la consommation.
« Modifié: 09 juin 2021, 17H 20mn 42s par Fift »
Back to the basics en Panigalette !

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 22 127
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #380 le: 09 juin 2021, 17H 09mn 56s »
Voir la note de l'ADEME ajoutée dans l'édit de mon post ci-dessus.

Un Crit'Air 2 moto, c'est un Euro3 (immatriculé entre 2007 et 2016) donc bien le genre de véhicule de l'étude.
En face, c'était des voitures Euro4, sachant qu'on a eu depuis le passage des normes Euro5 (FàP diesel), Euro6b (post-traitement des NOx diesel), Euro6c (passage du cycle NEDC à WLTC, FàP essence GDI) puis Euro6d (imposant des niveaux d'émission en usage réel sur route), qui ont grandement tiré les émissions vers le bas (surtout  Euro6d !).

Dans le graphe ci-dessous, les barres "Scooter 125" correspondent bien à ton véhicule Vittelfraise, mais les barres "Citadine essence / berline essence / citadine diesel" devraient aujourd'hui pour des véhicule neuf être bien plus basses :


Clairement, dans CET USAGE (trajet Linas Montlhéry - musée d'Orsay aux heures de pointe), le scoot. 125cc Euro3 est beaucoup plus polluant qu'une voiture essence Euro4 même coincée dans les bouchons !
Y'a guère que la voiture diesel qui soit plus mauvaise en NOx uniquement : de fait, puisqu'en Euro4, on se contentait de faire en sorte de pas trop en émettre à la source (EGR), mais qu'on ne les traitait pas encore (les NOX-trap et SCR étant arrivé qu'en Euro6, sachant qu'ils sont pas toujours très efficaces en usage urbain).

De mémoire, c'est même pas tant dans les bouchons d'ailleurs que le 125cc est polluant, que dans les zones péri-urbaines (autoroutes) où le petit moteur est très chargé (NOx) et/ou enrichit à mort pour pas claquer (CO et HC) !! Ma moto 600/950cc avec son plus gros moteur, bien que plus gourmand sollicite moins son moteur et émet donc bien moins de HC, CO et NOx.

A noter qu'il comparaient pas les particules ; clairement, l'essence en fait bien moins que le diesel... en l'absence de FàP, ce qui était le cas alors. Le 125cc doit donc se situer entre l'auto essence (s'il fait des HC/CO à gogo, il doit aussi faire des part. !) et le diesel non fapé. Mais depuis Euro5 (2011), les diesel sont tous fapés et émettent même moins de part. que l'essence. Un scoot 125 doit donc être plus émissif en part qu'une auto. diesel neuve, comme essence (fapée depuis 2017 si injection directe).

Pour répondre à ta question VittelFraise, je pense que sur ton trajet (prévision 30km, 30 à 50min demain en partant à 8h00) qui est plus court et probablement aussi embouteillé que celui utilisé en référence par l'Ademe (42km, 50 min à 1h40), ton scoot est sans doute bien plus polluant qu'un gros SUV neuf...
Il émet moins de CO2, mais c'est un gaz à effet de serre à échelle mondiale, pas un polluant à l'échelle locale ayant un effet sur la qualité de l'air.
« Modifié: 09 juin 2021, 17H 40mn 23s par Prowler »

Hors ligne Vittelfraise

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 40
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #381 le: 10 juin 2021, 07H 52mn 31s »
Voila un article, documenté, qui n'est pas du meme avis :

https://moto-securite.fr/pollution/
Kymco Dink Street 125 de 2012 pour tout les jours .
S2R 1000 de 2006 pour le plaisir, réflexion "vente ou non" en cours.

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 22 127
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #382 le: 10 juin 2021, 11H 09mn 41s »
Ben en fait non, je ne trouve pas qu'il ait un avis différent.

Il dit que les 2 roues en général ne polluent pas plus que l'automobile (malgré leur retard de norme antipollution), de par le fait qu'ils soient moins nombreux, ou passent moins de temps pour réaliser un même parcours urbain.
Ca ne remet absolument pas en cause le fait qu'UN deux roues motorisé puisse polluer bien plus qu'UNE voiture... ce qui était ta question :
Citer
Je serais assez amusé de voir le différentiel de pollution entre mon scoot 125cm3 en bon état, mais Critair 2, et un SUV actuel, dans la circulation aux heures de pointes pour le trajet Paris13 / Roissy

Pour l'étude concernée de 2007 que j'ai cité ci-dessus qui se rapproche beaucoup de cette comparaison, dans ce cas d'usage, et qu'il évoque (sans la citer, les résultats lui plairaient pas ?), il ne la remet absolument pas en cause (et heureusement, c'est pas vraiment son rayon de compétences).

Il conclue juste "qu'il n’y a aucun sens à parler des 2RM en général". C'est vrai, et ce n'est d'ailleurs pas ce que fait cette étude (qui distingue moto 125cc, scooter 125cc, Moto 600cc et moto 950cc, et auto citadine/berline  essence, diesel). Il n'y a pas plus de sens à parler de pollution en général (mais polluant par polluant), ou d'usage en général (là on parlait d'un trajet Linas-Musée d'Orsay et rien d'autre).

J'en reste donc à la conclusion que ton scoot 125cc Euro3 pollue plus qu'un SUV neuf en usage urbain / péri-urbain... ce qu'il ne faut en effet pas généraliser plus loin.  :wink:
« Modifié: 10 juin 2021, 15H 34mn 30s par Prowler »

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 22 127
Re : Pollution et moto d'avant 2000
« Réponse #383 le: 10 juin 2021, 11H 25mn 17s »
D'ailleurs, pour aller plus loin (dans la réflexion et dans le temps), j'ai récemment réagi à un article de Motomag (écrit par un pote d'ailleurs, et qu'il a d'ailleurs corrigé suite à mes remarques  :wink:) qui indiquait que la norme Euro5 moto requérait les mêmes niveaux d'émission polluants que l'Euro6 auto. (essence), et qu'un 2 roues motorisé neuf ne pollurait donc pas plus qu'une bagnole...
Sur le papier, c'est vrai si on regarde QUE les chiffres en mg/km de polluant... sauf que !  :siffler:

Si les seuils d’émissions réglementaires de l’Euro5 moto se sont calés sur les niveaux d’émissions de l’Euro6 auto. (1g/km de CO, 0.1g/km de HC, 60mg/km de NOx), il convient quand même de dire préciser quelques points en écart ;
- les émissions de particules des motos ne sont pas réglementées (à moins qu’elles ne soient équipées de moteur diesel). Certes, ce n’est pas un polluant caractéristique des moteurs à essence, mais depuis que les diesel sont obligatoirement équipés de filtre à particules (Euro5 en 2011), il s’avère que les moteurs essence sont devenus plus émetteurs de particules que les poêles à fioul ! (https://www.caradisiac.com/micro-particules-les-vehicules-essence-recents-plus-polluants-que-les-diesels-178602.htm). De fait, si la masse des particules émise est faible, leur faible taille conduit à un nombre important, et alors que cette limite en nombre (PN) était soumise à une dérogation sur les moteurs auto essence (jusqu’à 10 fois plus qu’en diesel), ce nombre est désormais (depuis la norme Euro6c) limité sur les moteurs à injection directe (TFSI, GDI, etc…), limite imposant l’usage un filtre à particules de série. Certes, les motos ont quasiment toutes des moteur à injections indirectes, et ne devraient donc pas être soumises à une telle réglementation si on transposait la norme auto.,… ce qui ne signifie pour autant pas que tous les moteurs à injection indirecte respectent les émissions de particules maxi. imposées aux injections directes (voir ici). Autrement dit, une moto (même Euro5) émet très certainement plus de particules qu’une voiture diesel d’après 2011, et sans doute aussi plus qu’une voiture essence Euro6.

- si les voitures doivent respecter les niveaux d’émissions réglementaires sur le cycle d’homologation (cycle WLTC) dans les des conditions très limitées, sur banc, par une température et une hygrométrie contrôlée, etc… elles doivent aussi, depuis la norme Euro6d-temp, ne pas dépasser d’un facteur 2.1 (*) ces seuils, dans la vraie vie (RDE pour real driving emission), sur de vraies routes, véhicule chargé avec passagers et bagages, de 0°C à 35°C ambiant, jusqu’à 1300m d’altitude, avec un vraie conducteur lambda « pied lourd » et pas un opérateur entrainé à effleurer la pédale de droite, dans les bouchons, sur autoroute jusque 150km/h, etc… et ces contraintes autrement plus sévère que le WLTC font qu’alors que les constructeurs s’autorisaient par le passé une petite marge de sécurité (dispersions de véhicule à véhicule, effet rodage, vieillissement et dérive avec le kilométrage) de l’ordre de 20% sous les seuils, les voitures actuellement homologuées sont en pratique 3 à 4 fois en dessous des seuils d’homologation sur le WLTC. Autrement dit, les voitures homologuées Euro6d émettent en fait bien moins que la norme à laquelle elles sont soumises, sur le même profil de roulage qu’une moto.
(*) facteur intégrant l’erreur de mesure avec un système embarqué sur véhicule comptant à lui seul pour 0.5. Ce 2.1 a par ailleurs même été ramené à 1.6 avec la dernière version de norme Euro6d-full depuis janvier 2021

Concernant la « dépollution efficace pendant la durée de vie du véhicule », ou la « durabilité dépollution » en jargon technique, elle n’est évidement pas assurée toute la vie du véhicule, mais sur 160.000km en auto. Cette limite en moto (autrefois à 200km jusqu’à Euro3, faisant qu’on pouvait homologuée une machine passant la norme puis lui mettre un échappement « non catalysé » mais homologué passé la porte de la concession puisque considéré comme pièce de seconde monte) a bien été revue à la hausse en Euro5, mais elle n’est QUE de 5500 à 35000km selon les catégories de 2 roues, voir annexe VII ici ; https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:32013R0168&from=EN#d1e32-122-1

On peut ensuite parler du cycle d’homologation ; si l’usage d’une voiture en ville la contraint en effet énormément au travers des embouteillages et la conduit à y rester plus longtemps, à sur-consommer et sur-polluer (cela dit, on l’a vu c’est désormais considéré dans la procédure RDE), on sait bien que sur route dégagée au contraire, on conduit rarement un 2 roues motorisé (en toute cas un gros cube un peu motorisé) comme une voiture, avec les mêmes accélérations, freinages, etc… or le cycle WLTC d’homologation est bien le même pour 2 et 4 roues. Autrement dit, s’il est sans doute relativement représentatif d’un usage automobile (ou l’est plus que ne l’était le précédent cycle NEDC), il est clairement « timide » (ou favorable pour les émissions polluantes) pour un usage moto.
Ajouté à cela des moteurs de 2 roues largement plus poussés (forte puissance pour petite cylindrée) qu’en auto., imposant de forts et rapide enrichissements du mélange carburé (pour assurer leur fiabilité) et une procédure d’homologation n’obligeant pas (pas encore) les constructeurs de 2 roues à déclarer leurs stratégies de contrôle des émissions en usage réel comme c’est le cas en auto., et on en vient sans doute en moto à bien plus souvent « couper » la régulation de richesse à forte charge qui permet au catalyseur de fonctionner correctement (pour traiter les émissions de HC, CO et NOx et les convertir en CO2), autrement dit, à ne plus dépolluer du tout dès qu’on ouvre un peu en grand (multipliant les émissions à l’échappement d’un facteur 10 à 100 !)… chose de moins en moins possible (sinon plus du tout) en automobile.

On pourrait ensuite parler de consommation (ou d’émissions de CO2, l’une étant directement proportionnelle à l’autre). Si des études (par exemple de l’ADEME) ont en effet montré que le 2 roues, notamment utilitaire ou de petite cylindrée consomme assez peu, et souvent moins qu’une voiture, notamment en usage urbain et péri-urbain, c’est loin d’être une généralité. Ainsi, si vous roulez par exemple en scooter 125 à 400cc, en Honda 750 integra (à demi moteur de bagnole) ou en BMW F800, peut-être pouvez vous vous satisfaire d’une consommation raisonnable, mais ce n’est plus forcément le cas si vous roulez en R1/MT10, RSV4R,… et encore faut-il simplement penser qu’on déplace pourtant 4 à 5 fois moins de poids qu’une voiture pourtant ! Clairement, si on peut vaguement se satisfaire dans l’absolu des consommations / émissions de CO2 des 2 roues motorisés, ils sont encore très loin d’avoir progressé, ou d’être aussi contraints que l’automobile ; voir le bonus/malus CO2 auto. (la Yam R1 de toute à l’heure prendrait 2000€ de malus si on lui appliquait le barème auto.), ou les futures amendes que vont devoir payer les constructeurs auto. se comptant en millions à milliards d’euros, si la consommation moyenne de leurs véhicules neufs vendus en 2020 dépasse 95g/km (soit 3.6L/100 en diesel, 4.1L/100 en essence).

On pourrait aussi parler de l’OBD (On board diagnostic) imposant un contrôle en temps réel du bon fonctionnement du moteur et de son système de dépollution, système normé aujourd’hui bien moins contraignant en moto qu’en auto. (je n’ai pas encore vu de moto avec une sonde lambda après le catalyseur) et qui impose d’allumer un voyant tableau de bord au moindre dysfonctionnement.


Bref, le 2 roues motorisé a beaucoup progressé en matière de dépollution, mais ne nous y trompons pas, ne nous emballons pas. La route est encore longue (et l'auto. loin devant), ou s’il faut communiquer, ça n’est surement pas sur ce qui sort de nos pots d’échappement (fusent-ils non bricolés), mais bien des autres aspects favorables du 2 roues ; la fluidification du trafic, une moindre empreinte au sol même en stationnement, une moindre utilisation des ressources (moins de matière pour produire un 2 roues), une meilleure exploitation des véhicules au regard de leurs capacité (usager par véhicule / nombre de places), etc…


(désolé pour la tartine  :D)
« Modifié: 10 juin 2021, 16H 00mn 13s par Prowler »