collapse

Connexion

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

* Rechercher


Auteur Sujet: 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!  (Lu 11026 fois)

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« le: 14 octobre 2017, 23H 12mn 58s »
Bonsoir.
Dans ma présentation j'avais promis d'ouvrir un sujet sur ma 175 Ducati et sa restauration en cours.
J'ai beaucoup tergiversé : il y a des pros, je ne connais rien à la question,le ridicule ne tue pas mais...à quoi bon,pour quoi faire ,pour qui.....?
Et puis comme je ne suis pas seul à me lancer sans disposition ni connaissance particulière dans ce type de projet sur le forum
et bien ,plus on est de fous...n'est-ce pas?
Avec surtout l'espoir que ça donnera envie à d'autres de se lancer dans une telle entreprise ,très valorisante certes même s'il faut savoir qu'il y a
une partie du travail longue et fastidieuse quand on veut faire le plus possible par soi-même et que le chemin est long.
Mais il faut se lancer si on sent l'envie nous titiller ,on apprend beaucoup et j'imagine la joie et la fierté le jour où on peut enfin
démarrer et rouler avec cette moto que l'on connait par coeur et qui nous a donné tant de travail et de problèmes.

Voilà c'est parti....
Pour résumer un peu la situation,en rappel de ce que j'avais mentionné dans ma présentation,j'ai 61 ans,j'ai pratiqué la moto exclusivement de
17 ans à 32 ans ,arrêt progressif de la moto lors d'un changement de lieu de vie ,ville /campagne ,puis complet à la vente de ma dernière moto,
une BMW K100 RS .
Il y a six /sept ans l'envie de refaire de la moto est venue à nouveau titiller mon esprit mais des événements et des grosses tâches successives ont mis
en sommeil mon retour aux deux roues.
L'an dernier ,en septembre,alors que je savais que j'allais bientôt être tranquille,j'ai acheté neuve une Royal Enfield Classic Chrome .
Pourquoi?Tout simplement car je recherchais une moto qui me permette de rouler à la vitesse légale sur les petites routes de l'arrière pays 
tout en me procurant de bonnes sensations et sans m'inciter à tourner la poignée dans le coin.
Sans doute aussi parce-que de par sa conception elle me rappelait un peu mes premières bécanes.
J'ai été occupé un bon moment à construire un abri ,le garage ne permettant guère une entrée simultanée auto/moto mais déjà
de vieux démons commençaient à me travailler.
Je me plongeais le soir dans la lecture de forums et autres sites de mécanique et de motos et lentement mais surement une
"aventure" prenait forme.
Je me dois en effet d'expliquer pourquoi ,ayant une moto neuve ,je passe un temps fou à bricoler une vieille ruine .
Sinon  je vais passer pour un félé,un fada.
J'en vois déjà qui piquent du nez,oui je sais j'ai tendance à être prolixe ,mais pour ceux que ça intéresse et qui veulent me suivre ,
attachez votre ceinture ,je mets la machine à remonter le temps en route:
-Lieu:Gorges du Tarn
-Espace temps: 1969.
C'est parti.................
Eté 1969 ,j'avais 12/13 ans.Je ne sais plus si c'était au mois de juillet ou août d'où l'imprécision,je suis né en août.
Mon père m'avait inscrit aux Eclaireuses Eclaireurs de France ,mouvement scout mixte et laïque ,car il connaissait des parents organisateurs
locaux.
En plus des sorties dominicales ,l'été on partait en camp.
Comme le nom l'indique on campait ,chaque année dans un endroit différent et ce pendant trois semaines.
Pas de camping, un pré souvent prêté ,pas besoin d'autre chose,on se débrouillait pour le reste ,il fallait
juste un bois pas loin où on pouvait couper quelques arbres .
Cette année là ,donc,nous campions dans les Gorges du Tarn,près du village des Vignes ,dans un pré en contrebas
au bord du Tarn.
Pour ceux qui ne connaissent pas ,il n'y a qu'une route dans ces gorges,d'un seul côté de la rivière.
Chose complètement insensée aujourd'hui,nous avions installé le camp sur la rive sans accès.
Pas de normes folles à l'époque et ça se passait bien.
Il fallait donc traverser en barque pour rejoindre le campement.
Un matin ,un des chefs qui nous encadraient, prit la barque avec plusieurs d'entre nous dont moi pour traverser la rivière.
Parvenus sur l'autre rive ,nous montions le sentier et arrivés au bord de la route ,deux motos ,toutes deux noires et chrome,étincelantes ,
reposaient sagement sur leurs béquilles.A leur côté deux motards tout de cuir noir vêtus nous attendaient.
Des copains du chef , qui une fois les échanges de retrouvailles effectués ,racontaient qu'ils arrivaient de Rome où ils était entrés à 120 km/h.
Inutile de vous dire l'effet que ça pouvait avoir sur des gamins,Rome c'était le bout du monde,des motos ça ne courait pas les rues et à 120 km/h
une folie.
Je vois presque encore les deux motos qui étaient là devant nous ,une 125 Honda ,avec son gros réservoir brillant décoré d'une grosse aile
et une moto qui m'a de suite d'avantage attiré,une 250 Ducati .
On y vient n'est-ce pas?
Est-ce le dessin de son moteur avec la montée d'arbre,parce c'était une 250 ,je ne saurai dire mais c'est elle qui me plaisait.
Et oui ,si ce jour là j'étais resté au campement ,nul doute que je ne serais pas en ce moment à me noircir les doigts dans le
cambouis .C'est fou comme un fait qui semble anodin peut marquer un enfant au point que cinquante ans plus tard ,arrivé
au crépuscule de sa vie ,il cherche encore à assouvir son rêve ,rouler en mono Ducati.

Il est tard,j'arrête là ce soir.
J'en vois qui ronflent,je les comprends....

« Modifié: 14 octobre 2017, 23H 26mn 12s par philb »

Hors ligne Fonfonse

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 2 629
  • Multi PP-41500-55 ans
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #1 le: 15 octobre 2017, 07H 01mn 24s »
La suite .... vite ....  :lol: :lol:
Que serait ma vie sans mes Ducat .... ? Viva la roja .. !

Hors ligne Anakin3030

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 502
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #2 le: 15 octobre 2017, 09H 06mn 06s »
Une bien belle histoire que voilà. :cheers:
Vivement la suite et les images. :P
Ps on ne ronfle pas...... :siffler:
Ca avance.........doucement mais ça avance.
http://www.planete-ducati.com/forum/index.php?topic=57238.0

Mais personne n'est parfait.......
http://suzukigt.clictopic.net/t4011-anakin-s-gt-500

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #3 le: 16 octobre 2017, 00H 27mn 57s »
Bonsoir à vous.
Merci pour vos encouragements.
De toute manière ,tant pis pour vous ,j'ai commencé,je continue .:siffler:

Vous savez maintenant pourquoi j'ai acheté un mono Ducati.
Je vais juste rapidement faire un tour de mes antécédents en moto et mécanique.
Mon père n'a jamais voulu me payer une mobylette comme on disait ,terme générique improprement employé
à la place de cyclomoteur .Aussi sur les conseils d'un copain de lycée j'avais acheté une vieille 125 Terrot ETD  au père
d'un élève de ma classe pendant que je passais le permis :150 francs.,bien loin du prix d'un cyclomoteur même d'occasion.
Elle n'avait pas roulé depuis longtemps.Je l'ai bricolée des heures et des heures et au bout du compte ,même si j'ai pu rouler
un peu dans les chemins,quand j'ai eu mon permis (à 17 ans ,j'étais un des derniers à l'avoir avant 18 ans) elle a rendu l'âme.
J'ai ensuite acheté une Motobécane Z 23C ,moteur Superculasse .
La pauvre en a vu et là encore j'ai souvent mis les mains dans ses entrailles ,on trouvait encore des pièces à l'usine à l'époque.
Elle a mal fini ,retour de flamme au carbu,elle a entièrement brûlé et fini dans un fossé.
Pendant mes vacances et des périodes d'inactivité avant et au retour de l'armée je bricolais les vieilles motos d'un copain
qui en avait environ 70.Je tachais de les remettre en route ,j'aimais bien .
J'apprenais là les différentes distributions,latérales,semi culbutée,culbutée ,arbre à cames en tête,les différentes sortes d'allumages ,
les carbus Amal,Amac,Gurtner,Dell Orto.......
Bref ,je commençais à me débrouiller comme bricolo.
Ce copain pour me remercier me donna une 500 Terrot RGSS ,la même allure qu'une d'avant guerre ,fourche à parallélogramme ,
pas de suspension arrière mais fabriquée en 1949.
Pour la petite histoire cette moto n'avait pas de roue avant.Elle avait appartenu à un menuisier de village qui l'utilisait avec sa femme
et ses deux enfants pour aller à la mer (environ 30 km aller),ce jusqu'à la fin des années 60.Puis un soir en rentrant de la mer ,il s'était fait contrôler par des
gendarmes qui lui dirent que les temps avaient changé et que ce genre de ballade à 4 sur une moto (sans side bien sur) n'était plus
possible.Il avait acheté une voiture,remisé la moto dans un coin et prélevé la roue avant pour en équiper une remorque  comme celles
que l'on voyait souvent dans les campagnes il y a quelques dizaines d'années, tractées par un vélo ou un cyclo.
On avait du lui amener une roue ,condition sine qua non pour récupérer la roue de la Terrot.
Cette moto avait un problème d'embiellage et je l'ai toute démontée en pièces ,hormis la boite,c'était un semi bloc moteur.
Je me demande d'ailleurs comment j'ai pu faire sans Internet à l'époque ,ni vidéo et de plus sans revue technique .
Je n'ai aucun souvenir sur ce sujet.
Je l'ai remontée et j'ai roulé quelques temps avec avant de quitter la région pour aller travailler.
J'ai du m'en séparer quand mes parents ont vendu la maison,plus assez de place dans le nouveau garage.Il y avait quelques points à revoir mais
je l'aimais beaucoup et elle était très agréable à conduire.On ne fait pas toujours ce qu'on veut n'est-ce pas?
Un aperçu avec bibi:



Dès que j'ai pu j'ai acheté une moto neuve.
J'étais fan de gros mono,lecteur à l'occasion de Moto canard où Guido Bettiol défendait avec force et conviction cette motorisation.
Vous pensez bien que j'avais pensé à un mono Ducati,mais depuis 1973 je crois ,c'était terminé,il y avait bien des twins mais réputés peu fiables
et pas de concession dans le coin.
J'avais opté pour une Yamaha 500 SR ,une japonaise ,mais guère de choix en neuf ,pour le plaisir du neuf et sa fiabilité.
On en voit une partie lors d'un voyage au Portugal en 1979.



Mais côté fiabilité ,ce n'était pas vraiment ça et au retour du voyage elle consommait beaucoup d'huile malgré un
long et rigoureux rodage.A peine 13000 km.
J'optais alors pour BMW ,une R 100 T ,comme une 90 S en 1000 avec un petit tête de fourche.
Puis ce fut la K 100 RS et comme je l'ai dit arrêt de la moto.
Je faisais entretenir ces motos donc je ne touchais plus à la mécanique.
J'ai bricolé quelque temps mes voitures mais pas longtemps.
Ca fait donc environ trente ans que je n'avais pas mis les mains dans le cambouis,hormis la motobineuse ou
la tondeuse et encore pas beaucoup.
J'ai croisé à nouveau une Ducati,une 900 SS.
J'avais un copain qui voulait faire des courses et avait acheté cette moto.Blessé à la main et devant rapidement la roder
je l'avais conduite.Moto vraiment exclusive mais quel pied,quel moteur,quelle tenue de route!!!!

« Modifié: 04 mars 2018, 22H 31mn 54s par philb »

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #4 le: 16 octobre 2017, 00H 54mn 20s »
Il y a six/sept ans quand l'envie de me remettre à la moto me travaillait à nouveau ,sans doute suite à un reportage
sur les Royal Enfield ,j'avais regardé les annonces de Ducati mono ,pour voir si on pouvait trouver quelque chose
de propre.Vraiment pas grand chose,à part une annonce dont je me rappelle bien ,une 250 des dernières séries équipées
polyester ,restaurée à fond d'après l'annonce ,dans le nord de la France pour 3500 euros.
Ayant du ajourner mon envie de moto ,je ne saurai jamais si c'était une bonne affaire ou pas.

L'an dernier ,quand j'ai décidé d'acheter une Ducati pour la restaurer ,malgré une étude assidue et régulière des
petites annonces vraiment rien ,soit des 250 avec carte grise de 350,des assemblages hétéroclites,des bidouillages,
bref rien de rien de fiable ou très cher et bel état.
Si ,au tout début j'ai du louper une 250 MarkIII dans son jus, plutôt propre et semble-t-il d'origine mais justement je
n'avais pas encore bien étudié la question et à trop hésiter,ben elle est partie,assez vite d'ailleurs.
Je commençais à désespérer quand j'ai repéré une 125 Ducati,pas belle mais pas chère et qui me semblait une
base de restauration à envisager.Je voulais plus gros qu'une 125 mais je croyais lire 175 sur une des photos
aussi je contactais le vendeur qui de fait connaissait bien son affaire.
Il m'indiqua qu'il faisait venir des motos d'Espagne qu'il revendait en France.
C'est comme ça que j'ai appris l'histoire des Mototrans Ducati,l'usine à Barcelone et la longue lignée de monos
produits de 1959/60 aux années 70/80.
N'habitant pas très loin de la frontière espagnole et baragouinant quelque peu la langue ,je décidais de chercher moi même
pour voir si je pouvais trouver une Ducati  là bas.
Je mis peu de temps à tomber sur le LBC local et là ,contrairement à la France il y avait un bon choix de Ducati ,
des restaurées comme neuves aux pires épaves.
Je voyais quelques 200 cc Elite ,moto qui me plaisait beaucoup avec son réservoir si atypique qu'on se demande si
le dessinateur n'avait pas consommé quelque substance ou liquide vaporeux,à moins qu'un coup de coude de son voisin
de table n'ait provoqué ce tracé...
Mais ces Elite étaient toutes restaurées ,pas de moto de ce type à rénover au moment de mes recherches.
Mon choix se portait sur une 250 équipée de ce réservoir d'Elite et une des dernières 250 produites avec un
moteur de 24 Heures (série limitée de Mototrans)et une boite 5 vitesses.
Les espagnols n'ont pas le même rythme de vie que nous mais même en variant mes heures d'appel ,impossible de joindre
le vendeur de la seconde.
J'arrivais à contacter le propriétaire de la 250 matinée d'Elite mais il était trop gourmand,la moto non d'origine risquait de
me poser des problèmes lors de l'établissement de la carte grise,je laissais donc tomber.

A force de regarder les annonces,je remarquais qu'aux environs de Valencia il y avait une 175 en vente sans papiers mais
vraiment pas chère et une autre avec papiers qui ne semblait pas trop corrodée et pouvait être une bonne base de restauration,
ce avec mon regard de profane aux lointains souvenirs de mécanique.
En faire deux avec une ,pourquoi pas ,tout en ayant une réserve de pièces.
La moto sans papiers était vendue et après quelques efforts j'ai enfin pu contacter le propriétaire de l'autre.
Le courant est tout de suite bien passé et nous nous comprenions bien.
Ayant reçu quelques photos complémentaires et la preuve qu'il possédait bien un titre de propriété ,
on était un jeudi ,je lui proposais au téléphone de venir acheter la moto le mardi suivant ,
dernier appel le lundi soir pour confirmation.
Le lundi,retrait de liquide,matériel bien rangé dans la voiture,lampe,cric,cales ,sangles ....j'étais fin prêt.
Réveillé avant le réveil le mardi,à 07H10 je quittais le domicile et hop ,en route.
J'avais prévu le coup depuis un moment et la remorque avait des pneus neufs ,itou la roue de secours.
L'aller s'est bien passé ,même la traversée de Barcelone sur autoroute,où parfois ça coince.
J'arrivais sur place vers treize heures,à une trentaine de km au sud de Valencia.
Garé à proximité je téléphonais sur le trottoir devant la maison qui ne semblait pas habitée.
Répondeur,répondeur,répondeur.....
Grand moment de solitude.......
Je me souvenais alors d'un ami qui avait fait 30 km ,le vendeur ayant changé d'avis, retour bredouille.
Des amis à lui en avait fait 300,le soi-disant vendeur les a fait attendre toute la matinée pour rien ,
retour également sans rien.
Je pense à mes proches qui me traitent de fou.
Gros, gros doute.
Allez ,un dernier appel.
Ouf le bon ,enfin  :dribble:
Papiers rédigés et échangés moto chargée sur la remorque ,il me paie le repas dans le bar restau du coin,sympa.

Retour maison.
1300/1400 km dans la journée.
Passage difficile de Barcelonne ,arrêt frontière ,la France et arrivée au bercail ,il est 23h 45.
Je la laisse sur la remorque on verra demain,trop crevé.

Le lendemain voici la bête dans son état d'origine à la descente de la remorque:



Première étape de la restauration,un bon nettoyage :





 




« Modifié: 28 janvier 2018, 21H 35mn 31s par philb »

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #5 le: 16 octobre 2017, 00H 55mn 29s »
La suite au prochain numéro,on sera enfin en plein sujet ,la restauration .
« Modifié: 16 octobre 2017, 01H 12mn 00s par philb »

Hors ligne Anakin3030

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 502
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #6 le: 16 octobre 2017, 07H 42mn 52s »

Bien, bien.

A priori elle semble presque voire complète?

T'as un peu de taf là mais on attend la suite.

Bon courage.
Ca avance.........doucement mais ça avance.
http://www.planete-ducati.com/forum/index.php?topic=57238.0

Mais personne n'est parfait.......
http://suzukigt.clictopic.net/t4011-anakin-s-gt-500

Hors ligne PourMa350

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 329
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #7 le: 16 octobre 2017, 11H 07mn 28s »
L'est chouette ton espagnole... bon courage ! Impatient de voir ce que ça va donner !

Sinon, dans un coin j'ai un Motobéc D45S que j'avais vaguement retapée quand j'étais étudiant.
Là aussi la machine est un joyeux mélange, et notamment le réservoir et la fourche avant proviennent d'une Z23...
Pas une grande valeur de collection, mais je m'étais bien amusé à redémarrer le 125 latéral...

Hors ligne lucky#45

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 49
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #8 le: 23 octobre 2017, 14H 09mn 10s »
excellent!j'ai la même que toi.Donc la tienne est de 1961 (j'ai relu le post que tu avais mis pour l'élite) ,c'est quoi ton numéro moteur?Moi comme je n'avais pas de papier ,je fais faire une carte grise collection avec une date de 1965 (mon année de naissance)J'ai un numéro moteur MD 55960.Tu as là le liens vers les numéros http://perso.wanadoo.es/kombo/tecnica.html
« Modifié: 23 octobre 2017, 17H 34mn 52s par lucky#45 »

Hors ligne arkaos64

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 855
  • Monster 1100 EVO 2011, 900 SS 1993
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #9 le: 23 octobre 2017, 14H 55mn 21s »
Quel plaisir de lire cette aventure! Un bon sujet, une belle plume, que du bonheur en perspective !

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #10 le: 24 octobre 2017, 01H 20mn 16s »
Après un moment d'absence ,je vais répondre et peut-être continuer un peu.

J'ai acheté la moto le 14 mars 2017.

Pour Anakin ,la moto est en effet à peu près complète mais je ne t'apprendrai rien ,il faut des pièces ,déjà celles d'usure et quelques unes étaient
à changer j'en parlerai plus loin.
Un peu de taf comme tu dis...:wink:

Pour PourMa350 ,sympa la Tobec D 45S ,garde la si tu peux tu verras plus tard.On trouve encore des pièces assez facilement je crois .

Pour Lucky,on s'est déjà croisés sur le forum en effet,je vois ta 175 .
La mienne est officiellement de 1964 mais le vendeur m'a dit qu'elle était de 1961.
J'ai des doutes car le numéro est 56...(je n'ai pas le chiffre exact sous les yeux ,donc plus récente que la tienne et pas des premières suivant le site .
Je connaissais le site et m'en suis servi pour le dossier carte grise.
Le vendeur de ma moto ne doit pas en être le propriétaire réel.
Je m'explique.
J'avais fait le calcul et il devait avoir plus de 70 ans pour l'avoir achetée en 61/64.
Il m'a dit son âge dans la discussion,63 ans,mais j'ai compris ,trompé par mon calcul 73 ans.
il faisait tellement jeune que je lui ai demandé confirmation et il a bien 63 ans.
En fait cette moto devait appartenir à son père,en Espagne comme en France avant ,ils avaient souvent les même prénoms
à la campagne,et le vendeur en a profité quitte à change l'ordre des prénoms ,mais je n'en sais rien.
Son père est mort de toutes façons.
En fait peu importe ,le tout c'est que j'aie un acte de vente en bonne et due forme.
De même vu la terre dont la moto était couverte,terre rouge des environs de Valencia,j'ai pensé un moment
qu'elle avait du finir comme beaucoup de Peugeot,Motobec et autres Monet Goyon ...en bécane de cross improvisée.
J'ai changé d'avis ensuite.
La moto est complète ,elle n'a pas vraiment les symptômes d'une moto massacrée.
De plus ils étaient plutôt pauvres et donc pas trop le temps ni l'idée de jouer à ce jeu et le respect des choses.
En fait elle servait à son père à aller travailler dans les orangeraies ,à ce titre elle en a vu
sans doute par tous les temps et tous les terrains ,de bonnes charges sur le porte-bagages.
C'est le vendeur qui m'a dit que la moto était de 1961 même si officiellement elle était de 1964,
Les cartes grises et assurances ne devaient pas être obligatoires ou ils faisaient sans
jusqu'à ce que ça le devienne.Il m'a dit" al campo" avec un geste vague... "à la campagne"......pour répondre à ma
demande de précision.
J'ai trouvé au fond d'une des boites à outils des certificats d'assurance ,le dernier en date étant de 1978,
moment sans doute où la moto a fini dans un patio en attendant ,belle endormie,ma venue!

Je continue mais avant ,au cas où des débutants se lancent comme moi ,quelques conseils.
Avant de me décider ,j'avais téléchargé un dossier "immatriculation d'un véhicule de collection" sur le site de la FFVE ,
Fédération Française des Véhicules d'Epoque ainsi que les pièces nécessaires pour l'obtention d'une carte grise normale
plus les démarches à effectuer pour importer un véhicule d'occasion depuis un état membre de la CEE.
En effet si la restauration de cette moto est un des buts de l'opération,la finalité est quand même de pouvoir circuler ensuite avec.
J'ai rapidement opté pour une carte grise de véhicule de collection car il faut soit passer le véhicule à la DRIRE moyennant démarches et finances
soit avoir un certificat de conformité et comme l'usine est fermée depuis belle lurette.... j'ai choisi le plus simple et économique.
Etant à la retraite pas question d'aller bosser avec et les limitations par rapport à une carte grise normale sont maintenant minimes semble-t-il.
Quand je suis allé chercher la moto ,j'avais tous les imprimés français et le vendeur étant lui aussi organisé il avait un ordi,une imprimante
et les papiers de cession espagnols.
Je suis vite allé aux impôts pour obtenir un quitus fiscal,c'était gratuit.
J'ai d'ailleurs tenté de faire l'immatriculation en sous-préfecture directement ,ce qui me faisait économiser 60 euros,j'avais fait un dossier top
avec plein de photos et documents mais les vieilles cartes grises espagnoles n'indiquaient ni le type exact,ni la puissance fiscale ,
motifs de refus de la fonctionnaire et donc dossier FFVE .
Dix jours après,je recevais en texto un avis de réception du dossier considéré comme complet et environ trois semaines après
le sésame (attestation FFVE) qui me permettait d'obtenir la carte grise que je reçus également rapidement.

Quand on a la moto devant soi ,ce qui nous démange c'est de commencer le démontage et voir un peu ce qui nous attend.
Et bien non ,il ne faut pas se presser.
Après le premier nettoyage si nécessaire bien faire des photos de la moto entière sous toutes les faces ,c'est indispensable
pour le dossier FFVE entre autres.
De plus ,c'est facile maintenant avec le numérique ,il vaut mieux prendre en photos les détails au fur et à mesure des démontages
la restauration peut être longue et la mémoire peu fiable sur le long terme quand on n'est pas de la partie.

Bon une petite photo de la Ducat avec sa nouvelle copine pour leur première nuit ensemble...



J'ai vite démonté le cache du couple conique,pour voir:



Allez,pour se donner le moral,un aperçu de la moto si tout va bien,quand elle sera terminée,une image récupérée sur le Web:



La Royal Enfield ayant un guidon tourisme,j'ai opté pour la Ducat pour un guidon bracelets,moins confortable mais qui me changera et puis je trouve que
ça lui va bien.J'ai la chance d'avoir sur ma moto le té de fourche supérieur qui va bien ,rare et recherché semble-t-il.
J'ai aussi un pare-boue avant plus fin que d'origine ,qui donnera un côté plus sport à la moto.

Une photo de la moto déjà bien démontée:



Une photo du moteur:


Une de la culasse:



La suite au prochain épisode,il est très tard!!!
« Modifié: 28 janvier 2018, 21H 47mn 09s par philb »

Hors ligne lucky#45

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 49
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #11 le: 24 octobre 2017, 11H 30mn 09s »
un numéro moteur MD56 xxx sur un modèle de 1961 soit le moteur a été changé soit le môsieur à confondu les dates vu que les 175 TS sont sorties en 1961 avec des numéros moteurs commençant par MD 53 xxx. En tous cas tu as effectivement un T de fourche de sport (prévu pour le montage des bracelets ).

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #12 le: 25 octobre 2017, 00H 19mn 35s »
Tu as raison Lucky ,je doute moi aussi qu'elle soit réellement de 61.
Le fils n'a pas bien compris ce que son père devait lui dire.
D'autant qu'il n'avait aucune raison de me mentir ,aucune incidence sur le prix ,moto déjà payée
quand il m'en a parlé.
Le moteur doit être d'origine,le cadre a un numéro en 56 aussi,56060 je crois.
Le té de fourche doit être un de 125 sport ,j'ai trouvé de la couleur bleue et jaune au décapage.

Détail que j'ai oublié,le petit triangle qui semble manquer sur le carter côté droit ,le vendeur l'avait mis
de côté,en fait c'est le boulon qui prend  mal,pas le bon ou filetage ,on verra.

J'ai préféré m'organiser en plusieurs phases pour la restauration.
Je m'occupe d'abord de tout ce qui est partie cycle,décapage et remise en état des différentes pièces qui iront
chez le peintre ,un copain pro qui doit me faire la finition et la peinture.
Essayer de faire la peinture moi même me prendrait beaucoup de temps pour obtenir quelque chose de potable
mais jamais vraiment bon et c'est un des points essentiels dans la réussite d'une restauration à mon avis.
Et puis un copain étant dans la partie,passionné en plus ,pourquoi s'en priver?
Par contre je fais moi même le décapage ,c'est long et fastidieux mais étalé dans le temps ça se fait.
J'alterne avec le polissage des pièces en alu.Il faut varier un peu ....
Je m'occuperai du moteur ensuite,déjà qu'il n'est pas évident de s'y retrouver avec toutes les pièces
de la partie cycle ,inutile d'en rajouter.Je préfère me concentrer sur la mécanique proprement dite
exclusivement,de la concentration,il en faudra!
Pour le démontage de la partie cycle ,j'ai mis du dégrippant et j'ai laissé agir avant démontage des différents boulons/écrous.
Deux casses quand même ,un sans même forcer ,qui tient le cache- chaine ,cassé net au premier geste et un long boulon
très fin qui tenait le capot plastique de feu arrière.Finalement c'est raisonnable.
Quelques surprises quand même.
L'ancien proprio était un maniaque de la soudure à l'arc,comme en plus il devait faire à l'économie ,pourquoi ne pas
rentabiliser le poste ,collages plus que soudure parfois,tant mieux!!!!
Un petit exemple:


Cassé le kick ,pas de problème on soude.

On pose un porte- bagages ,itou un coup d'arc ,même quatre sur le cadre et sur le porte feu arrière.
Je n'ai pas de photo en gros plan mais on devine sur l'arrière de la moto à la descente de la remorque:



Finalement pas trop grave,j'ai réussi à tout meuler assez proprement.

Un plus gros problème allait quand même se présenter.
En Espagne quand je suis allé chercher la moto ,avant de passer à l'achat et aux papiers,
le vendeur a kické plusieurs fois devant moi me demandant même de vérifier par moi- même
que le moteur n'était pas bloqué et qu'il y avait de la compression.
J'ai renouvelé l'opération une ou deux fois ensuite pour vérifier je ne sais plus quoi.
Puis un jour ,plus rien ,tout était bloqué.
J'ai alors décidé de faire une entorse à mon organisation et j'ai décidé de démonter la culasse et le cylindre pour voir.
J'avais alors retiré le moteur du cadre.
Pas de problème pour retirer les gougeons.
Une vue de l'intérieur de la culasse démontée:



Une vue du couple conique avec un bout de clinquant:



Arrive le moment d'enlever le cylindre :tout est bloqué,impossible de le sortir,le piston est coincé.





Premier vrai problème rencontré.
On s'attend à tout dans ce genre de boulot mais coup de blues quand même ,vu que tout allait bien au départ et que je
n'ai rien fait de particulier.
Allez,une petite recherche sur le Web pour trouver la potion magique .
Ben y en a pas ,mettre du dégrippant,du mazout,de l'huile,du liquide de frein.....pompe à graisse....
Chauffer ,frapper ,percer....
Hou la la ,dur dur.
J'opte pour la manière douce vu que je ne m'occupe pas encore du moteur ,dégrippant et mazout et basta on verra plus tard.
J'ai laissé ainsi tout l'été ,un coup d'oeil de temps en temps pour maintenir le niveau.

Un gros point sensible pour un bleu comme moi était la partie électrique,ben oui,quand on démonte les différents éléments
forcément on se retrouve avec plein de fils.
J'ai pris un max de photo et j'ai mis des petits papiers indiquant les branchements.
Le gros morceau a été le phare qui regroupe une bonne partie du faisceau.



Photos obligatoires après un bon nettoyage mais à part de la poussière c'était sain ,ni corrosion, ni bricolage à première vue.
Voilà pour aujourd'hui,ça a un peu avancé....


« Modifié: 28 janvier 2018, 21H 54mn 26s par philb »

Hors ligne Anakin3030

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 502
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #13 le: 25 octobre 2017, 07H 53mn 43s »
Salut.
Bizarre le clinquant......si il est bien en épaisseur sur le méplat c est pas normal c'est ajusté avec le manchon.
Pour le piston fabrique un support avec quatre tiges filetées qui prennent le cylindre, au centre tu mets la vis qui va pousser sur la tête, mets une entretoise.
Beau départ.
Ca avance.........doucement mais ça avance.
http://www.planete-ducati.com/forum/index.php?topic=57238.0

Mais personne n'est parfait.......
http://suzukigt.clictopic.net/t4011-anakin-s-gt-500

Hors ligne Anakin3030

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 502
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #14 le: 25 octobre 2017, 07H 56mn 20s »
Sinon essaie de chauffer doucement au décapeur thermique le cylindre jusqu'à chauffer le piston et refroidir ensuite le piston avec la bombe had oc.
Les deux solutions ensemble.
« Modifié: 25 octobre 2017, 08H 00mn 31s par Anakin3030 »
Ca avance.........doucement mais ça avance.
http://www.planete-ducati.com/forum/index.php?topic=57238.0

Mais personne n'est parfait.......
http://suzukigt.clictopic.net/t4011-anakin-s-gt-500

Hors ligne lucky#45

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 49
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #15 le: 26 octobre 2017, 10H 00mn 26s »
on a vraiment des sœurs car j'ai un cadre 56585 et toi 56060 :cheers:.Pour le piston si tu n'es pas pressé ta solution au dégrippant est efficace (j'ai déjà testé avec succès sur une autre machine). Ton reportage photo est sympa,je m'en servirais quand j'attaquerais la mienne .MERCI!

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #16 le: 26 octobre 2017, 14H 02mn 32s »
Pour Lucky,nos pétoires sont sorties d'usine à peu d'intervalle en effet.
Ton moteur est plus vieux que le mien,mes numéros moteur et cadre étant en 56....
Pour Anakin et Lucky je suis en train de résumer ce que j'ai fait depuis le mois de mars ,en essayant de respecter peu ou prou l'ordre
des travaux,aussi je reviendrai sur le grippage le moment venu.
L'ordre et l'importance des diverses tâches peuvent sembler totalement décousus ,c'est le cas avec parfois néanmoins une explication logique comme la vérification de certains points avant mon voyage au printemps en Andalousie où j'ai acheté certaines pièces neuves.   
On va justement continuer avec quelque chose de plus propre ,même si ce n'est  pas une priorité dans une restauration.
Avant d'aller en Andalousie j'avais comparé divers prix et disponibilité de pièces .J'avais également contacté par mail le petit garage dont j'ai déjà parlé sur un autre fil.
Je remets le lien de ce petit coin de village andalou hors circuits touristiques où j'ai passé un super moment.Beaux souvenirs....
https://www.youtube.com/watch?v=-GDS5sgD4N0

Et l'Elite qu'ils possèdent toute restaurée:


 
Je voulais voir si le compteur de vitesse marchait,éventuellement j'en aurais acheté un en Espagne.
Je l'ai donc démonté pour voir.
Plein de vieille graisse qui pouvait bloquer le mécanisme.J'ai tout nettoyé et lubrifié légèrement .
Pour démonter le compteur,pas d'autre choix que de soulever avec pare xemple un petit tournevis,le métal retourné qui fixe le verre du compteur.
En y allant doucement ça se fait bien .J'ai également nettoyé la vitre et les indications .



« Modifié: 28 janvier 2018, 21H 56mn 32s par philb »

Hors ligne arkaos64

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 855
  • Monster 1100 EVO 2011, 900 SS 1993
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #17 le: 26 octobre 2017, 14H 08mn 30s »
L'elite est vraiment superbe  :P

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #18 le: 26 octobre 2017, 14H 44mn 24s »
Fausse manoeuvre,je reprends.
Le compteur semble marcher,j'ai acheté un cable,manquant sur ma moto ,en Espagne.
J'ai également acheté des rayons,34 euros je crois le jeu pour les deux roues.
Ils m'avaient proposé du haut de gamme à 110/120 euros par roue mais comme je ne compte pas rouler sous la pluie sauf accident, j'ai choisi le plus économique qui
parait de bonne qualité néanmoins.
Je me suis d'abord occupé de la roue arrière :pas de raison particulière ,au pif!
Un petit aperçu de l'état d'origine même après passage au karcher:



C'est une photo de la roue avant mais l'arrière n'était guère mieux.

Quand on ne connait pas quelque chose de nos jours,on va sur le Web .Pas toujours de bon conseil d'ailleurs ,mais en fait il faut faire,essayer et trouver le ou les outils adaptés à son usage ,le bon procédé et la suite efficace de travaux qui donneront un résultat qui nous satisfait tout en perdant le moins de temps.
Pour ce qui est du nettoyage de l'alu et oui les monos de l'époque avaient des jantes alu,j'ai perdu pas mal de temps et de produits divers ,maintenant j'ai ma technique, ce n'est pas LA technique  mais celle qui convient à mon matériel et qui me va.
J'ai donc attaqué le nettoyage ,puis le polissage.
Pour le dégrossissage ,j'ai tout un jeu de brosses manuelles métalliques,acheté chez Bricowoman pour pas cher.Il y en a avec différentes duretés.
Puis brosse nylon sur perceuse,mais en fait on se rend compte que l'alu se travaille un peu comme le bois,il faut passer au ponçage ,gros grain ,plus fin,puis au papier carrossier jusqu'au 400/600 avant polissage.

Je dois à ce niveau préciser qu'il y a différentes façons d'aborder une restauration.
Soit on démonte et on amène les pièces aux divers professionnels spécialistes.
Soit on investit dans du matériel pro,n'est-ce pas Anakin?
Soit on se débrouille avec du matériel amateur et on fait le maximum soi-même.
Je n'ai vraiment pas la prétention d'avoir choisi la meilleure,loin de là,mais je ne compte pas à mon âge rentabiliser du matériel pro d'autant que j'ai d'autres passions,
une restauration coûte très cher au point qu'il vaut mieux matériellement en acheter une déjà  restaurée ,il faut juste connaitre ou faire confiance au vendeur.
J'aurais pu en acheter restaurées en Espagne pour moins cher que ce que va me coûter ma 175,mais je voulais à tout prix faire le travail moi-même d'où ce choix.
Pour ne pas trop perdre d'argent,encore que ce facteur ne m'obsède pas comme dit ci-dessus et pour apprendre dans les différents domaines abordés,j'ai choisi de faire ainsi.
Voici la roue ,travail bien avancé:


 

Et la voici finie,juste avant le rayonnage:



J'ai repris certaines parties depuis,ayant un peu amélioré ma technique mais ce n'est guère visible.
Attention aux photos,ça brille quand même moins en vrai.
La suite au prochain numéro.....

 
« Modifié: 28 janvier 2018, 22H 00mn 25s par philb »

Hors ligne arkaos64

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 855
  • Monster 1100 EVO 2011, 900 SS 1993
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #19 le: 26 octobre 2017, 14H 48mn 20s »
Super boulot  :thumbsup:

Hors ligne PourMa350

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 329
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #20 le: 27 octobre 2017, 14H 15mn 29s »
Nickel  :wink:
Je dois faire un travail similaire, alors merci !

J'ai quelques questions ...
As-tu démonté tes pneus toi-même ? Pas de risque d'abimer la jante ? (C'est ce qui m'a retenu pour l'instant...)
Il ne manquerait pas un joint spi sur la platine liée à la couronne ? sur la mienne il y en a un qu'il faut que je remplace...
Tu n'en profites pas pour remplacer les roulements ?

Encore merci pour le reportage... J'espère que tu as pu dégripper ton piston sans dommages majeurs...

Hors ligne Anakin3030

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 502
Re : Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #21 le: 27 octobre 2017, 21H 01mn 03s »
Soit on investit dans du matériel pro,n'est-ce pas Anakin?
Soit on se débrouille avec du matériel amateur et on fait le maximum soi-même.

Salut Phil.

J'ai relevé un point de vue que tu as émis, et qui me semble nécessiter quelques précisions.

Je ne suis pas un "pro" au sens littéral du terme........et au vu des arguments qui vont suivre j'en suis même assez fier, toute prétention mal placée mise de coté.
Le matériel que j'utilise est du matériel amateur.............regarde dans leurs déclinaisons le vrai prix des vrais outils "pro", tu comprendras tout de suite que je ne joue pas dans cette cour là.

Tu parles de manque de rentabilité des matériels, je pense que tu es dans le faux, avec le respect, mais tu es dans le faux.

La microbilleuse et son compresseur ont été largement amortis au deuxième moteur complet................et je ne parle pas des fariboles additionnelles qui sont gratos, hé.
Le matos est là il attend le troisième moteur..........ou les pièces de partie cycle...........ou autre chose.
Regarde un moyeu de roue justement.........polir l'extérieur tout le monde sait faire, mais redonner son grain au centre des rayons...........
Pour le moteur du 500 Gt "on" m'a même parlé de rendu "impossible à avoir dans la profondeur de l'aluminium Monsieur"..........décode, si c'est un peu crade au fond tu feras avec pour le prix..........véridique et en francais dans le texte.
Regarde le lien de ma signature...........le pote qui m'a aidé à reposer le moteur voulait le mettre en déco dans son salon.................matériel amateur.

Pour la métrologie décode aussi.
Le vilo de cette moto avec son moteur additionnel en est à son troisième "pro", dans trois régions de france distinctes et éloignées, avec une fracture de temps conséquente:
Résultat:
Un beau vilo d'époque en maneton de 27 remplacé par une merde immonde en maneton de 30, poubelle le "vilo"..........beurk!
Un beau vilo de 250 "refait" mais qui ne sait pas ce qui se cache dans son maneton...........lire les pages had'oc.
Maintenant on est dans le troisième acte..............

La "légende urbaine" veut que ce soit dans le transport que les vilos se désalignent...............12 tonnes de serrage, voire plus, et ça se désaligne comme ça.........
Parce que bien sur tous les gogos qui font refaire leur vilebrequin assemblé le jettent dans le véhicule, puis le jettent sur l"établi, puis dans les carters..........à moins qu'il ne tombe par terre.............
Tu parles justement du prix des restaurations, et de facto des pièces intimement liées à cette restauration.
Un vilo qui ne tourne pas rond.........que tu remontes "comme ça", tu chiffres à combien les dégâts dans le moteur que tu viens de reconstruire.............avant que cela ne casse ou que tu re-démontes pur y voir plus clair.......
Pose cette estimation en face d'un jeu de comparateurs, deux vés, et un marbre........matériel accessible.....matériel qui te servira pour autre chose qu'avant tu n'aurais même pas imaginé faire.........tant il est bien connu que tu ne te sers pas des outils que tu n'as pas.
Et ne crois pas que mon cas soit isolé............j'en connais des bien plus calés en mécanique que moi, qui ont fait refaire d'autres vilos autrement plus compliqués que celui d'un mono, chez des pros connus et reconnus, et qui ont reçu leur vilo désaligné...............

Etc Etc............et ne crois pas que j'ai la mâchoire contre les pros............j'en connais des bons............mais pas dans le domaine de la moto..........enfin pas ici, et pas pour ce que je fais.
Juste qu'à un certain moment faut choisir entre payer..............et casser, ou payer et bosser.

Bon taf et continue à nous montrer cette restauration, elle est bien jolie cette 175.


« Modifié: 27 octobre 2017, 21H 05mn 36s par Anakin3030 »
Ca avance.........doucement mais ça avance.
http://www.planete-ducati.com/forum/index.php?topic=57238.0

Mais personne n'est parfait.......
http://suzukigt.clictopic.net/t4011-anakin-s-gt-500

Hors ligne Charly96

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 57
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #22 le: 28 octobre 2017, 13H 28mn 03s »
Superbe fil de discussion tres documenté ! Merci de ton partage.

J'ai la meme technique que toi pour rattraper l'alu : brosse nylon sur perceuse, ponçage de plus en plus fin jusqu'au 600. C'est apres que je ne sais pas trop comment faire. Si tu peux expliquer ta technique de polissage ça m'interesse.


Hors ligne amael

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 14 573
  • /!\ Bocage rider /!\
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #23 le: 28 octobre 2017, 22H 51mn 32s »
Y’a de la lecture intéressante ici.  :)
600 MONSTER '99 / 300 GAS GAS '10
Jamais en panne, toujours emmerdé. :siffler:

Hors ligne nemo26

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 39
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #24 le: 29 octobre 2017, 23H 33mn 11s »
Super sujet et passionnant.
Je suis nouveau sur le forum et je viens de tout lire d'une traite !
J'ai aussi rénové entièrement une moto avec mes petites mains (!) et je pense aussi qu'il faut un minimum de matériel et d'outillage pour travailler correctement.
Il faut surtout un bon moment avant de constituer un carnet d'adresse de pro passionnés avec des tarifs "normaux" pour faire ce qu'on ne fera pas avec du matériel d'amateur. Pour moi ça a été le réalésage des cylindres, démontage et ré-assemblage du vilebrequin à la presse, et aussi la peinture du réservoir qui est déterminante dans la rénovation d'une moto.
Tout le reste est accessible avec un peu de méthode, le sens mécanique et aussi de l'expérience.
Vivement la suite !

Hors ligne philb

  • Cylindre en Argent
  • *****
  • Messages: 372
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #25 le: 31 octobre 2017, 23H 52mn 08s »
Et ben,des réactions et questions à la suite......

Je ne sais pas si la lecture est intéressante ici mais au moins ça bouge un peu dans ce coin du forum ,côté monos et c'est une bonne chose ,non?:thumbsup:

Nemo26,dommage que je n'ai pas de médaille car lire toute ma bafouille d'un coup,ça tient vraiment du domaine de la performance!!!!!
Merci pour ton retour.Si c'est une Ducati que tu as restaurée et que tu as quelques photos tu sais quoi faire,un petit topo par exemple.

Avant tout je dois remercier Arkaos 64 pour sa lecture suivie et ses encouragements,pris dans mon sujet j'avais omis de le faire à plusieurs reprises.

Plusieurs réactions à faire et quelques réponses à donner,d'autres viendront sous peu dans mon topo ,j'essaie de suivre l'ordre de mes travaux passés pour ne pas m'embrouiller.

Pour Charly96.
Normalement si tu fais comme moi avant le polissage tu dois arriver à une surface mate .
Au début je me suis servi de feutres et de pâtes que j'avais achetés il y a longtemps pour  finir l'affûtage d'outils coupants et que je n'avais guère utilisés.
Mais après des recherches sur le Web ,écartant du matériel plutôt coûteux ou non adaptés à ma façon de faire j'ai enfin trouvé pour pas cher ce qu'il me fallait et avec lequel j'obtiens un meilleur résultat à mon goût.
Je dois préciser que les pros et habituellement tous ceux qui polissent ,utilisent un gros touret avec des feutres et passent la pièce tenue à la main.
J'ai une collection d'outils et donc dans ce domaine j'ai pratiqué ,mais je fais l'inverse.Je bloque ma pièce et passe le feutre avec une perceuse filaire.
Sans doute moins bien mais ça me convient et j'y suis habitué.
Il faut comme au touret bien respecter la position en fonction de la rotation du feutre mais une fois ça assimilé ainsi que les quelques risques à éviter
notamment les rejets et retournements, ça se passe plutôt bien.Reste à se débrouiller pour bien maintenir les pièces soit à l'étau soit avec des accessoires que l'on improvise.
J'espère que tu as une GSB le roi malin près de chez toi.Ils vendent un kit pour 11 euros avec un axe,un feutre,un disque en toile et deux pâtes.
J'en vois qui rigolent,OK ,mais ça marche pour peanuts.
Si ça t'intéresse mais que tu ne trouves pas je ferai une photo ,il y a une BMW en photo.
Je me suis ruiné,j'ai pris deux kits pour avoir les deux axes et ça m'évite de démonter le feutre et la toile à tour de rôle.
Voilà.

Pour Pourma350,j'ai bien démonté moi-même les pneus.
Ta bécane étant en bon état je comprends que tu te poses cette question :comment ne pas abimer mes jantes.
De mon côté quand tu vois les photos ,celle du moyeu par exemple ,tu imagines que ça ne m'a trop traumatisé.
Mes jantes avaient des traces de coups,des bosses ,des marques profondes .
Parfois on a de la chance,je n'avais aucun matériel et pil poil ,alors que j'envisageais justement de démonter les pneus
j'ai trouvé trois démonte- pneus de moto je pense ,anciens mais fonctionnels ,un étant très beau,un Michelin.3 euros l'ensemble!



Trouvé également un marteau de carrossier,2 euros, qui m'a bien été utile depuis.
J'ai utilisé la lime souvent puis gros ponçage et doucement avec une forme en bois à l'intérieur j'ai dé-cabossé le plus possible.
Il reste une petite bosse,mais je n'ai pas voulu aller trop loin et casser la jante ,ça ne risque pas d'être dangereux et ça se voit peu,j'ai donc
arrêté là.
J'ai presque enlevé tous les autres défauts ,elles font propre et ça me va.
Pour ce qui est d'enlever les pneus je dois dire que j'en ai bavé et ça m'a pris du temps.
Après 30/40 ans ils étaient durs comme du bois genre ébène.
Mais j'en suis arrivé à bout .
Comme tu le penses ,les démonte-pneus marquent un peu l'alu .
Si tes jantes sont nickel ,à ta place je mettrais du gros adhésif genre manche de raquettes/guidon de vélos en deux couches ,mais je ne doute pas que d'autres auront
des solutions plus pertinentes.
Pour ce qui est des joints spi ,il n'y en a pas sur ma moto,il y a des feutres.
J'ai bien évidemment changé les roulements mais j'en parlerai plus tard.

Pour Anakin.
Sur le principe tu as entièrement raison.
A quoi bon s'embêter et perdre du temps avec du matériel de bricolage alors que l'on a à sa disposition du bon
matériel spécialisé et abordable.
De plus si on parle rentabilité ,nul doute que même si on n'a qu'un seul travail à faire ,il suffit de le revendre ,ça doit être recherché.
Mais voilà,la théorie ne colle pas toujours avec la réalité.
Perso j'ai un très petit atelier destiné au départ pour le travail du bois et qui est hyper saturé.
Le garage n'est pas grand et plein itou.
Bref un bon compresseur et un banc de sablage ,inutile d'y penser.
Je n'y ai pas songé un instant.
Bon tu vas rigoler ,en pensant à toi mais du raz des pâquerettes ,j'ai acheté à Lidl un accessoire de sablage ,que je n'utiliserai vraisemblablement pas
mais au cas où ,pour peu que mon petit compresseur de contrebande arrive à expulser le sable!!!!!!
Bref ou je faisais faire ou je bricolais d'où ma réflexion.
De plus je ne sais pas si tu es tombé dans la marmite tout petit ou en naissant,si tu as une formation de mécanique,si tu pratiques depuis Mathusalem et même peut-être que tu cumules plusieurs critères ,mais n'est pas Anakin qui veut.
Il n'y a qu'à voir ce que tu sors pour avoir envie de tout escamper dare dare.
Tu m'as réconcilié comme je l'ai dit avec le microbillage et le sablage ,bien loin de ce qu'on peut voir sur le web .
Idem pour la métrologie ,il ne suffit pas d'avoir un matériel au top si on ne sait s'en servir.
J'ai deux comparateurs montés mais j'irai voir une maison installée depuis longtemps et ayant bonne réputation
incapable de contrôler et agir moi même .Tu m'as motivé et peut-être que je tenterai un contrôle une fois l'embiellage remonté
mais sans trop d'illusions.
Bref,pour résumer ,si on a la place et un minimum de connaissances ,il ne faut pas hésiter à investir dans du bon matériel
tout comme toi.
Bon ,je'écris,j'écris mais le temps passe et il est l'heure de rejoindre le domaine des songes et des rêves...
« Modifié: 28 janvier 2018, 22H 02mn 55s par philb »

Hors ligne Charly96

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 57
Re : Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #26 le: 01 novembre 2017, 00H 27mn 07s »
Merci de ta réponse, je vais essayer un kit comme tu dis.

Une astuce pour demonter les pneus sans niquer les jantes : couper une vieille courroie de distri en morceaux d'une dizaine de centimetres (celles des Ducati un peu plus jeunes sont parfaites), et placer le bout de courroie entre la jante et le demonte pneu. Les dents l'empeche de riper et ça protege bien la jante.
 

Hors ligne lucky#45

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 49

Hors ligne nemo26

  • Apprenti ducatiste
  • ***
  • Messages: 39
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #28 le: 03 novembre 2017, 20H 10mn 29s »
J'allais le dire ! Les protections de jante c'est le minimum si les jantes sont nickel. Pas la peine de chercher une solution qui serait aléatoire.
Sinon on arrive très bien à démonter le pneu sans trop forcer si le talon est bien positionné (et maintenu) au centre de la jante.
C'est le plus important.

@Philb : ce n'est pas une Ducati que j'ai refaite mais un bicylindre 2T ! Une Suzuki T350 de 1972. Je lai achetée comme toi à l'état d'épave et ai tout refait. Je l'ai entièrement démontée. Ça veut dire un très gros inventaire  !!!
J'ai refait la boite (un arbre primaire HS remplacé, tous les roulements, contrôles divers etc...), le haut moteur, reconditionné les carbus, redresser et sablage du cadre, peinture , les compteurs, quelques chromes, rayonnage des roues....
Elle était comme neuve sortie de concession. Elle est toujours magnifique et a presque 10 000 km.
Le plus long a été de retrouver toutes les pièces d'origine (j'ai mis 2 ans !) , la mécanique ça se refait toujours.

Hors ligne arkaos64

  • Cylindre en Or
  • *****
  • Messages: 855
  • Monster 1100 EVO 2011, 900 SS 1993
Re : 175 Ducati Mototrans,ma Ducati ,enfin!
« Réponse #29 le: 15 novembre 2017, 11H 56mn 25s »