collapse

Connexion

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

* Rechercher


Auteur Sujet: Questionnaire/interview sur la moto électrique  (Lu 3463 fois)

Hors ligne bmal

  • Team RNPD
  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 8 575
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #60 le: 15 novembre 2019, 11H 38mn 50s »
et pourquoi ne pas "participer" aux différents réseaux de chargeurs voitures existants ? ce serait bien plus pragmatique économiquement et efficace pour le nombre sur le territoire ?
ça sent le projet marketing pas du tout étudié avec le "terrain"  :siffler:

Hors ligne gizmostro

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 16 159
  • poète lusitanien à mes heures...
Re : Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #61 le: 15 novembre 2019, 12H 43mn 08s »
J'étais hier à une conférence du directeur marketing france d'Harley Davidson, et une grande partie des questions étaient orientées autour de leur futur moto électrique.
Ils vont mettre des super chargeurs pour charger gratuitement en moins de 30 min la moto, et la charge permet de relier toutes les concessions d'après lui...

On ne fera plus de café racer mais des Harley racer :siffler:

+1000 Bmal:
Il serait temps que le législateur impose un type de borne unique et universel puisque les constructeurs sont trop cons....

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 21 217
Re : Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #62 le: 15 novembre 2019, 17H 24mn 59s »
et pourquoi ne pas "participer" aux différents réseaux de chargeurs voitures existants ? ce serait bien plus pragmatique économiquement et efficace pour le nombre sur le territoire ?

Parce qu'ils s'en battent les couilles chez Harley des utilisateurs d'élec. d'autres marques.

Par contre, vendant des bécanes élec, je ne vois pas COMMENT ils pourraient faire sans un chargeur à minima par concession.
Après, qu'ils le mettent à dispo. des clients quand il est pas occupé par ailleurs pour leurs véhicules de démo., en révision, etc... ça leur coûte peanuts.

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 21 217
Re : Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #63 le: 26 décembre 2019, 19H 50mn 36s »
Quant au nucléaire, ça pourrait être propre, sans risques, sans quasiment de déchets radio actifs à très longt terme...

Juste parce que je lisais un article sur le sujet des déchets :  :bowdown:
http://www.sfen.org/rgn/dechets-radioactifs-verite-faits-exactitude-chiffres

0,02 cm3 par habitant et par an...

Hors ligne madix

  • Bicylindre en bronze
  • *****
  • Messages: 1 522
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #64 le: 27 décembre 2019, 00H 03mn 04s »
Un article du sfen ... vachement orienté ... lobby du nucléaire, quoi.
Un peu comme quand l'industrie du tabac raconte que leurs produits ne provoquent pas le cancer...
La durée de vie dont ils parlent dans l'article... ne s'agirait-il pas plutôt du cycle de demi-vie, auquel cas ca allonge vachement la durée de dangerosité des composants.

748R a tout à fait raison quant à l'origine du nucléaire français (US, russe et autres) civil sous la forme que nous connaissons. Même si les réacteurs au thorium sont aussi vachement polluants, ils restent moins risqués, pas de déchets à demi-vie longue (ou haute activité, ou les deux, je ne sais plus), pas de risque de fusion etc... Les projets ricains (pourtant fonctionnels) et français ont été abandonnés dans les années 50'. Le savoir-faire de l'époque s'est perdu (ingénieurs morts ou à la retraire). Les chinois ont repris ces projets et sont sur le point d'aboutir.

La solution de l'enfouissement à Bure est très polémique (tout comme le comportement de l'andra dans cette région), sécurité douteuse, solution d'ailleurs abandonnée par les ricains eux-mêmes, l'ayant testée au Nouveau-Mexique (ils en parlent dans l'article), car trop de risques sur le long terme (sans parler du coût).

Enfin, aujourd'hui la France est le seul pays qui se borne à voir par le nucléaire. Le coût au kw est devenu plus élevé que pour le renouvelable. C'est une énergie dépassée, qui n'a rien de "vert" et un gouffre à pognon pour l'état français (areva en situation de faillite, renflouée à coup de milliards d'€, epr de Flamanville au cout exhorbitant sans savoir s'il pourra un jour être mis en service, au vu des malfaçons).
« Modifié: 27 décembre 2019, 00H 11mn 01s par madix »
Ca passait, c'était beau !
Enfin de retour, en S2r 1000...

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 21 217
Re : Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #65 le: 27 décembre 2019, 00H 37mn 53s »
Un article du sfen ... vachement orienté ... lobby du nucléaire, quoi.
A priori basé sur des chiffres et données publics.

La solution de l'enfouissement à Bure est très polémique (tout comme le comportement de l'andra dans cette région), sécurité douteuse, solution d'ailleurs abandonnée par les ricains eux-mêmes, l'ayant testée, car trop de risques sur le long terme (sans parler du coût).
A priori non, il y'a bien un site de stockage géologique en service aux USA depuis 1999 ;
https://fr.wikipedia.org/wiki/Waste_Isolation_Pilot_Plant

Enfin, aujourd'hui la France est le seul pays qui se borne à voir par le nucléaire.
SI la France est le pays qui exploite le plus le nucléaire, il y'a 55 réacteurs nucléaires en cours de construction dans le monde en 2019. On peut pas vraiment dire que les autres s'en détournent donc :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_r%C3%A9acteurs_nucl%C3%A9aires_en_construction


Le coût au kw est devenu plus élevé que le renouvelable. C'est une énergie dépassée, qui n'a rien de "vert" et un gouffre à pognon pour l'état français
Ça c'est si tu compares le coût du kW renouvelable non pilotable (solaire ou éolien = quand il y'a du vent ou du soleil), au coût du kW dispo quand tu en as besoin (thermique, hydraulique, nucléaire,...) donc piloté.
Pour assurer la pilotabilité et le capacité de production maximale en crête, y compris les jours sans vent ou la nuit, il convient donc ;
- soit de stocker l'énergie renouvelable quand elle est produite pour l'utiliser quand on en a besoin, et aujourd'hui, ça multiplie le prix du kW d'un facteur 10  à 100 ) selon la techno. (énergie potentielle -> batteries), et là, le renouvelable est très loin d'être compétitif devant le nucléaire
- soit de conserver le parc de centrales classiques, ce que font l'Allemagne (qui malgré le développement de son énergie nucléaire n'a pas baissé d'un iota ses émissions de CO2) ou le France (qui n'a pas fermé la moindre tranche de nucléaire). Or si tu conserves tes centrales nucléaires tout en les utilisant moins (quand il y'a du renouvelable), tout ce que tu économises en fait sur le nucléaire, c'est du combustible nucléaire (une part infime du coût) et un peu de maintenance, mais finalement assez peu. C'est surtout conserver un parc de même capacité qui produit moins, est moins rentable, et doit pourtant assurer le même niveau de sécurité ; c'est clairement le mettre en danger.

Si on doit comparer le coût du kW renouvelable, c'est alors avec les économies faites sur le parc restant (et devant rester), et non avec le coût de production de ce parc qu'on rend inatif ; le renouvelable est alors loin d'être compétitif.

Pour le moment, le gouffre financier qui se profile, il est tout autant du coté du nucléaire que du renouvelable, très largement subventionné, qui ne produit que très peu en regard de l'investissement (voir l'Allemagne dont le secteur de l'éolien s'effondre), et dont les contrats d'exploitations des installations en cours (20 ans) vont arriver sous peu à échéance, risquant de laisser, comme aux US des champs d'éoliennes à l'abandon. On peut aussi parler des contrats d'exploitation prévoyant 50k€ de démantèlement d'une éolienne, et ne prévoyant jamais d'enlever les 700 tonnes de bétons de son socle, laissant ça toujours ça au bon vouloir (ou à la charge) du propriétaire terrien qui pourra bien un jour perdre plus qu'il n'y a gagné.

Personnellement, je ne suis pas un pro nucléaire, ni un anti éolien ou solaire, mais il faut voir un peu la vérité en face. Pour le moment, le renouvelable n'est PAS en mesure de concurrencer le nucléaire existant, et si tu as un peu moins de 2h à tuer, je te conseilles cette vidéo très etayée :
https://www.youtube.com/watch?v=Hr9VlAM71O0



Hors ligne bmal

  • Team RNPD
  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 8 575
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #66 le: 27 décembre 2019, 07H 12mn 37s »
Madix : je suis "anti-nucléaire" depuis toujours ( pour de multiples raisons ) mais "non" sur :
- sécurité du nucléiare Français : la filière REP "à la Française" (ultra-sécurisée ....et ça nous coute une fortunecomme avec le grand carénage par exemple! ) est sans doute ( de par les choix de conception et exploitation ) une des plus sure au monde , aucun accident notable à dénombrer en France
- elle est abandonnée : et bien non : les Chinois ( merci le gouvernement d'avoir lâché le brevet en contrepartie de financement de banques Chinoises pour Hinkley point ) sortent et vendent un EPR "low cost" pour les pays émergents .....et sans doute" pas que" à l'avenir" !

nous avons tellement de retard en France sur les accords Européens concernant la réduction de production de carbone ( la règle des 3 -20 ) qu'elle est ( qu'on s'entête ! ) à moyen terme la seule alternative ; En France , au travers des lobbies via le gouvernement , on nous rabâche, ce qui est partiellement faux , que les autres énergies "bas carbone" (plus celles qui pourraient sortir du chapeau si on mettait le m^me financement dans la recherche que le cout du grand carénage ou du financement de l'EPR aux USA , Angleterre, ... )  ne sont pas économiquement rentables !
...et on n'en a pas fini avec les déchets et le retraitement  :cry: ( on s'en fout de toute façon : les générations futures se démerde$*ù^avec le "bébé"  :siffler:)

Hors ligne Bigorneau SF848

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 5 560
  • The Gardener
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #67 le: 27 décembre 2019, 08H 02mn 10s »
Marrant de lire des avis aussi tranchés sur un sujet aussi complexe...  :siffler:

De nos jours, on peut donc être antinucléaire, anticapitalisme, antivaccination, anticeci ou anticela, ou proceci ou procela, bref, des visions bien manichéennes sur différents sujets... et donc bien réductrices... Faire preuve de nuance et de discernement serait interdit ?  :?



Hors ligne bmal

  • Team RNPD
  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 8 575
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #68 le: 27 décembre 2019, 08H 14mn 26s »
ne pas faire de choix, ne pas "trancher" , .... c'est aussi entériner une situation  ; c'est plus facile pour un gouvernement de faire "l'autruche" ( "de toute façon je ne suis là que pour 5 ans" ) , que de prendre des décisions ( comme les gouvernements d'après-guerre jusque dans les années 70 ) couteuses certes, mais qui impacte la société à long terme
Juste un exemple sur les investissements énergétiques : un "gros" aménagement hydro-électrique c'était en France des investissements avec des retours sur investissement calculés sur 75 ans ! qui aujourd'hui ( hormis certains pays comme nos voisins Suisses qui affichent ouvertement , chiffres à l'appui , une sortie du nucléaire) assument celà ?
être ni-pour/ni-contre c'est aussi valider une situation actuelle ! .....quelque-soit malheureusement son bilan !
 :wink:

Hors ligne Bigorneau SF848

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 5 560
  • The Gardener
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #69 le: 27 décembre 2019, 08H 38mn 40s »
Le problème dans notre société actuelle, où les vecteurs de communications sont nombreux et accessibles, c'est que tout un chacun se permet d'émettre des avis bien définitifs sur de nombreux sujets alors qu'il est loin d'avoir une maîtrise et une connaissance exhaustive de ceux-ci, et je trouve cela bien dommage.

Trancher est bien sûr nécessaire, et il n'y a pas pire que l'indécision, on est d'accord, mais encore faut-il pouvoir le faire de façon adaptée, et éclairée, sous peine autrement d'aller droit dans le mur.

Le dogme économique actuel basé sur le profit immédiat n'est malheureusement pas bénéfique à des solutions réfléchies et pérennes...

Hors ligne bmal

  • Team RNPD
  • Desmo d'argent
  • ******
  • Messages: 8 575
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #70 le: 27 décembre 2019, 09H 10mn 11s »
c'est vrai !
mais sans reprendre les revendications des gilets jaunes  :D je trouve que les meilleurs choix pour un état actuellement seraient , sous couvert d'un peuple informé et mûr , au travers de "référendum" ("votations" comme tu connais bien ) ou le peuple émet ( sous certaines conditions ) des vœux qui passent au vote populaire , les dirigeants étant là pour les appliquer : je ne suis pas certain que dans ce cas on ne se serait pas encore lentement dirigé vers une plus large provenance de nos sources d'énergie ? ....comme pour la fiscalité et l'utilisation des recettes d'ailleurs !
Et pour en revenir au sujet sur les moyens de transport je suis surpris que la fiscalité ne soit pas plus intéressante pour les vélos électriques par exemple ? Toutes les familles autour de moi ont/achètent un vélo électrique ( celà pourrait aller jusqu'au scoot ) et font la remarque : "il n'y a plus aucune aide" , alors que ça désengorge la circulation en ville et m^me les transports en commun lorsqu'il sont saturés ?

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 21 217
Re : Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #71 le: 27 décembre 2019, 12H 16mn 00s »
nous avons tellement de retard en France sur les accords Européens concernant la réduction de production de carbone ( la règle des 3 -20 ) qu'elle est ( qu'on s'entête ! ) à moyen terme la seule alternative ; En France , au travers des lobbies via le gouvernement , on nous rabâche, ce qui est partiellement faux , que les autres énergies "bas carbone" (plus celles qui pourraient sortir du chapeau si on mettait le m^me financement dans la recherche que le cout du grand carénage ou du financement de l'EPR aux USA , Angleterre, ... )  ne sont pas économiquement rentables !

Le nucléaire n'émet quasiment pas de CO2, environ 12g de CO2 équivalent par kWh électrique produit, contre 11g pour l'éolien, 24g l'hydraulique (2 fois plus) et 45g pour le solaire (3 fois plus donc que le nucléaire !), le pire étant le charbon à 820gCO2eq/kWh.

D'ailleurs en termes de production électrique, vue notre part de nucléaire, la France est un des pays les moins émissifs en CO2 de l'Europe (56gCO2eq/kWh), derrière l'Islande (28g) qui exploite l'hydraulique et la géothermie, la Norvège (~30g) qui exploite surtout l'hydraulique, et la Suède (47g) qui compte sur l'hydraulique et le nucléaire : bref 3 pays peu peuplés et à la géographie humide et montagneuse très favorable.
En comparaison, l'Allemagne dont on nous vante (à tord) sa transition écologique (11% d'éolien, 10% de biomasse, 7% de solaire) émet 329g CO2eq/kWh, soit près de 6 fois plus que nous !

Vouloir parler de réduction d'émissions carbone pour passer au solaire/éolien en matière de production électrique en France, c'est juste une lubie dogmatique d'antinucléaires, mais en aucune façon une volonté "climatique" de réduire nos émissions de CO2 !


« Modifié: 27 décembre 2019, 18H 50mn 53s par Prowler »

Hors ligne phil750paso

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 648
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #72 le: 27 décembre 2019, 20H 03mn 04s »
Quelles salades ces histoires de CO2, on dirait du Jancovici ! (l'inenarrable Jancovici !  :D).
Les dechets nucleaires sont une pollution durable (illimitee a l'echelle d'une vie humaine), les centrales demantelees (si on y arrive) seront des no-man's land pour des centaines d'annees, le plastique dans les oceans, le desertification (la foret au Bresil !), le pillage des oceans, l'empoisonnement des sols par l'agriculture intensive, etc.
Reduire la pollution a une histoire de CO2, c'est bien un truc de politicien (et de polytechnicien !).
Toujours simplifier pour le pekin moyen...
Les reserves d'uranium ne sont pas renouvelables. Pic de production : 1988-1989 en France (il nous en reste un peu (20000 tonnes), pas grand chose), arret de l'exploitation en France 2001. On arrive encore a exploiter les Africains (Niger), mais s'ils refusaient un jour de nous en vendre ? (Le Canada n'a pas autorise Areva a exploiter l'uranium chez eux...).
Certes, le CO2, directement responsable du rechauffement, nous tuera probablement. A moins qu'une des autres pollutions ne soit plus aigue ?
Part du nucleaire dans la production mondiale d'electricite : 17% en 1996 - 10,5% aujourd'hui -》 c'est pas ca qui va sauver la planete !
On n'a pas evoque la surpopulation ?!
Allez, faites des gosses !  :D

Phil
« Modifié: 27 décembre 2019, 20H 26mn 07s par phil750paso »
Mes motos:
Ducati 750 Paso 1990
Suzuki GSX 400 S 1981
Suzuki DR 600 Djebel 1988
Moto Guzzi 1100 Griso 2008

Hors ligne Bigorneau SF848

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 5 560
  • The Gardener
Re : Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #73 le: 27 décembre 2019, 20H 37mn 36s »
les centrales demantelees (si on y arrive) seront des no-man's land pour des centaines d'annees,

Phil

Et c'est basé sur quoi ton affirmation ?

Hors ligne phil750paso

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 648
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #74 le: 27 décembre 2019, 21H 16mn 34s »
A l'origine, il etait prevu de noyer les coeurs de centrale dans le beton et de faire un no man's land autour... Ce qui est assez inacceptable.
EDF s'engage aujourd'hui a demanteler les coeurs de reacteur et rehabiliter les sites pour d'autres usages (bon courage ou bonne chance).
Brennelis en est un bon exemple, puisqu'apres avoir demantele les peripheriques, le chantier est a l'arret... Quelques centaines de tonnes de beton dessus dans 50 ans quand tout le monde aura oublie...  :D
Maintenant, je suis d'accord qu'on risque bien de crever de la hausse des temperatures moyennes (5° C en plus de temperature moyenne = 7 a 10 °C sur les continents = agriculture quasi impossible) puisqu'on ne fait rien pour changer les choses. C'est la surconsommation (et les surproductions engendrees) qui nous fout dedans. C'est peut-etre bien le seul truc pour lequel je suis d'accord avec Jancovici (M. lobby du nucleaire au gouvernement): il faut reduire drastiquement notre consommation (chez nous les occidentaux). Cela transformerait forcement notre societe, mais l'economie risque de se transformer pour d'autres raisons avant ca...
Si le rechauffement nous rate, une des autres causes de pollution (ou de destruction des milieux naturels) saura nous rattrapper !

Phil
« Modifié: 27 décembre 2019, 21H 25mn 06s par phil750paso »
Mes motos:
Ducati 750 Paso 1990
Suzuki GSX 400 S 1981
Suzuki DR 600 Djebel 1988
Moto Guzzi 1100 Griso 2008

Hors ligne Bigorneau SF848

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 5 560
  • The Gardener
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #75 le: 27 décembre 2019, 21H 23mn 04s »
La réhabilitation des sites ne pose aucun problème insurmontable au niveau technique, le problème est essentiellement le coût financier de tels chantiers.

Pour l'abandon des sites en l'état après sécurisation des éléments sensibles, c'étaient des solutions envisagées il y a 30 ans. Cela fait longtemps que l'on n'est plus sur ce schéma, et heureusement...

Actuellement, les estimations de durée globale de chantier de démantèlement oscillent entre 30 et 50 ans.

Et Brennilis est un peu un cas à part dans le parc nucléaire français, et donc pas l'exemple le plus représentatif...
« Modifié: 27 décembre 2019, 21H 26mn 22s par Bigorneau SF848 »

Hors ligne phil750paso

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 648
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #76 le: 27 décembre 2019, 21H 26mn 58s »
Tu as raison d'avoir confiance en l'EDF, ces gens la n'ont jamais menti !  :D
Si tu aimes tant les centrales, demenage a cote de l'une d'elles, les terrains sont moins chers !  :D


Phil
« Modifié: 27 décembre 2019, 21H 29mn 11s par phil750paso »
Mes motos:
Ducati 750 Paso 1990
Suzuki GSX 400 S 1981
Suzuki DR 600 Djebel 1988
Moto Guzzi 1100 Griso 2008

Hors ligne Bigorneau SF848

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 5 560
  • The Gardener
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #77 le: 27 décembre 2019, 21H 32mn 31s »
Est-ce que j'ai dit à un seul moment que je m'appuyais sur les déclarations d'EDF ?  :roll: Je m'appuie sur les discussions que j'ai avec un de mes cousins qui est chef de projet au CEA de Cadarache,et  qui est donc, je pense, un peu plus au fait que toi, des réalités techniques du nucléaire...

Bref, ta réaction est un peu typique de ce que je décrivais quelques posts plus hauts...  :?
« Modifié: 27 décembre 2019, 21H 34mn 39s par Bigorneau SF848 »

Hors ligne phil750paso

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 648
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #78 le: 27 décembre 2019, 21H 53mn 15s »
Ouais bof, quand t'auras des sources independantes...
Je note quand meme, que quand on demantele un reacteur nucleaire, on noie les petits bouts dans des blocs de beton, et qu'est-ce qu'on en fait de ces dechets ? Tu vas me dire que c'est pas vrai, que ta grand mere travaille au CEA et... ? Bah oui on en fait quoi de ces sales briques ?
Je rigole, une majorite de gens (bien informes par les medias ou bien matraques par la tele) est pour le nucleaire, et quand Orano (ex Cogema, ex Areva) cherche un site pour enfouir des dechets, personne n'en veut, c'est la levee de boucliers !  :D
Moi j'ai trouve, il faut enfouir tous ces jolis dechets dans le jardin de Bigorneau, son filleul qui connait bien la femme de menage du CEA, lui a dit que c'etait pas dangereux du tout, du tout ! :D

Phil
Mes motos:
Ducati 750 Paso 1990
Suzuki GSX 400 S 1981
Suzuki DR 600 Djebel 1988
Moto Guzzi 1100 Griso 2008

Hors ligne Bigorneau SF848

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 5 560
  • The Gardener
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #79 le: 27 décembre 2019, 21H 56mn 51s »
Garde tes sarcasmes et ton côté suffisant... Je te laisse à ton concours de qui a la plus grosse... :roll:

Hors ligne phil750paso

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 648
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #80 le: 28 décembre 2019, 09H 31mn 01s »
C'est vrai qu'on peut avoir confiance dans le CEA. Etienne Vernaz, ancien directeur de recherches au CEA affirmait en 2017 que le rechauffement climatique etait un cycle naturel et pas du tout lie a l'activite humaine (CO2).
Avec Claude Allegre, notre degraisseur de mamouth national, ils sont deux Francais contre la majorite de la communaute scientifique mondiale. Balezes !  :D

Dans le doute, si on polluait moins (moins de chimie dans les champs, moins de consommation d'une facon generale, etc.) ca ne pourrait pas faire de mal.

Phil
Mes motos:
Ducati 750 Paso 1990
Suzuki GSX 400 S 1981
Suzuki DR 600 Djebel 1988
Moto Guzzi 1100 Griso 2008

Hors ligne Luther-pam

  • Team RNPD
  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 7 210
  • MOSTRO, plaisir d'essence....
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #81 le: 28 décembre 2019, 10H 06mn 26s »
je remets un € dans le cochon...
la problématique d'ensemble reste l'énergie.. hier animale (imaginez le nombre de chevaux qu'il faudrait pour faire fonctionner l'économie actuelle s'il n'y avait pas eu le pétrole :lol:), puis le charbon, le pétrole, le nucléaire, à chaque fois, on a utilisé la meilleure capacité énergétique du moment, en se foutant "royal" des conséquences, qu'on ne voyait pas (enfin, une cheminée ça fume, et les terrils son assez gros quand même  :roll:...), ou qu'on minimisait par rapport au gain obtenu, et à la facilité d'usage (le nucléaire étant de ce point de vu différent, il fallait bien faire quelque chose de tout le bazar issu de la bombe, et comme 39-45 était pas loin, je les comprends aisément, sans compter les soubresauts du moyen orient en 1970/74).
Bref aujourd'hui on parle de durabilité (tient ca change :D), et d'énergies renouvelables: sur ce point je diffère un peu de la lecture du moment, avec d'un coté les énergies typiquement renouvelables (hydraulique, bois) et de l'autre les gratuites (vent, soleil, chaud, ou froid). Mais le noeud (Bigor, on ne rit pas) du problème reste le besoin en énergie par habitant qui va toujours croissant.
donc si des esprits bien éclairés peuvent expliquer comment faire baisser la consommation globale (électricité, gaz, charbon, fuel, essence, bois...) de chaque habitant sans rogner sur son confort (sensation court terme), je pense qu'il a gagné  :D
bon, je vous laisse, j'ai quelques litres d'essences à aller bruler histoire de dégourdir les bielles de mes motos qui me servent qu'à me balader...  :sm36:
   ->    ->

Hors ligne Bigorneau SF848

  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 5 560
  • The Gardener
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #82 le: 28 décembre 2019, 10H 32mn 30s »
@Luther : Perso, comme dit plus haut, je jette l'éponge (végétale bien sûr...)... Je n'ai pas l'âme d'un Don Quichotte; et personne n'a jamais réussi à faire d'un âne un cheval de course... :siffler:
« Modifié: 28 décembre 2019, 10H 39mn 08s par Bigorneau SF848 »

Hors ligne phil750paso

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 648
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #83 le: 28 décembre 2019, 10H 57mn 29s »
L'insulte est l'avant-dernier argument de celui qui n'en a plus (le dernier c'est la violence physique). En fait de suffisance, tu te poses la.
Jusqu'ici, j'ai l'impression que tu crois detenir la verite absolue parce que tu connais quelqu'un au CEA.
Moi je ne connais personne au CEA, je ne suis sur de rien. Je crois tout de meme pouvoir affirmer que le nucleaire n'est pas une solution d'avenir. Pas assez de stock d'uranium (quasiment plus rien en France ~ 20000 T).
A defaut de devin, on verra bien ce qu'il se passera, faut accepter une certaine incertitude sur notre avenir...

Phil
Mes motos:
Ducati 750 Paso 1990
Suzuki GSX 400 S 1981
Suzuki DR 600 Djebel 1988
Moto Guzzi 1100 Griso 2008

Hors ligne Marc.S

  • Cylindre en Bronze
  • ****
  • Messages: 280
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #84 le: 28 décembre 2019, 11H 54mn 57s »
Il y a un projet sur port la nouvelle d éolienne off shore sensé alimenter une centrale de production d hydrogène qui elle même servira à ravitailler les bus de l agglo de Montpellier.

Hors ligne Prowler

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 21 217
Re : Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #85 le: 28 décembre 2019, 14H 25mn 49s »
C'est peut-etre bien le seul truc pour lequel je suis d'accord avec Jancovici (M. lobby du nucleaire au gouvernement)...

Tu devrais relire ses multiples publications à Jancovici justement. Il ne passe pas 20% de ses sujets à parler du nucléaire, mais c'est la seule chose que nombre de gens en retiennent (comme dans cette interview débile par un borné de journaliste qui tente d'imposer des arguments à un expert plutôt qu'à lui poser des question).
Tiens, y'a 8 cours de pas loin de 2h chacun, accessibles à peu près à tout le monde :
https://www.youtube.com/watch?v=WQJsMmJMKOo
Y'en a 1 sur le nucléaire, 1 sur le pétrole, 1 sur le charbon,...

Il y a un projet sur port la nouvelle d éolienne off shore sensé alimenter une centrale de production d hydrogène qui elle même servira à ravitailler les bus de l agglo de Montpellier.
Bien... sauf que l'hydrogène, utilisé dans une pile à combustible réclame, modulo la cascade des rendements (production élec., production d'H2, compression, transport, utilisation...), pour une même dépense d'énergie mécanique au bout de la chaîne, jusqu'à 3 fois plus d'énergie que l'électrique pur (batteries lithium). Et ça, sans compter les poids de matériaux (métaux, métaux précieux,...) autrement plus conséquent lui aussi.


« Modifié: 28 décembre 2019, 16H 58mn 13s par Prowler »

Hors ligne phil750paso

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 648
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #86 le: 28 décembre 2019, 14H 55mn 18s »
Je reconnais que j'ai frappe un peu fort sur Jancovici, parce que je savais que ca ferait reagir !  :D
Je ne suis pas specialiste de Jancovici mais j'ai lu, il y a longtemps, un de ses bouquins et j'ai regarde recemment une de ses conferences...

Apres, pour ce qui du classement des pollutions par ordre d'importance, je ne sais pas. La seule chose que je sais, c'est qu'il faudrait que les etres humains deviennent raisonnables, et c'est loin d'etre gagne !

Phil
Mes motos:
Ducati 750 Paso 1990
Suzuki GSX 400 S 1981
Suzuki DR 600 Djebel 1988
Moto Guzzi 1100 Griso 2008

Hors ligne gizmostro

  • DESMO D'OR
  • *******
  • Messages: 16 159
  • poète lusitanien à mes heures...
Re : Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #87 le: 28 décembre 2019, 21H 30mn 03s »
……………………..
On n'a pas evoque la surpopulation ?!
Allez, faites des gosses !  :D

Phil

Quand je dis que pour diminuer la pollution, le seul moyen viable à long terme est de réduire la population, on crie haro sur le baudet:
On me demande qui je veux supprimer?

Ors je dis réduire pas supprimer…. il faudra être patient et c'est contraire à la nature "humaine" (ce mot et juste vide de sens aujourd'hui….)

............. La seule chose que je sais, c'est qu'il faudrait que les etres humains deviennent raisonnables, et c'est loin d'etre gagne !

Phil

Utopie...

Hors ligne toutounet22

  • Desmodos
  • Desmo de bronze
  • ******
  • Messages: 4 562
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #88 le: 28 décembre 2019, 21H 39mn 07s »
Mon beau-frère est chef de projet chez Aréva (véridique), je peux venir me mêler à la discussion? :D

Concernant les centrales nucléaires, on n'a pas encore été capable d'en démanteler une entièrement en France, sans parler de l'enfouissement plus ou moins maitrisé sur le très long terme des déchets radioactifs.  En fait personne ne sait ce qu'ils vont advenir sur des périodes aussi longues.
Quand aux centrales nucléaires, si on va vers des épisodes de sécheresse de plus en plus marqués, on ne sera plus capable de les refroidir. C'est déjà arrivé avec les centrales sur la Loire.  Certaines réserves d'eau commencent à devenir limite en été et ne permettent parfois plus de procéder à des lâchés d'eau suffisants pour refroidir efficacement le coeur des centrales.
Tout ça pour dire que côté nucléaire, l'avenir n'est pas tout rose  :P  et qu'un jour ou l'autre, il faudra forcément vivre autrement, parce que quand il n'y en aura plus (terres rares, pétrole, gaz, uranium, etc...)  et bien il n'y en aura plus  :cry:



Il n'existe pas de problème qui ne puisse devenir insoluble pour peu qu'on y consacre un nombre suffisant de réunions

Hors ligne phil750paso

  • Bicylindre en Or
  • *****
  • Messages: 3 648
Re : Questionnaire/interview sur la moto électrique
« Réponse #89 le: 28 décembre 2019, 22H 37mn 44s »
Je ne vous ai pas parle de ma tante qui est madame pipi au CEA ?  :D
Nan nan, faut pas deconner avec ca...  :lol:
(Toutounet, tu sais qu'Areva s'appelle Orano maintenant ?)

Phil
Mes motos:
Ducati 750 Paso 1990
Suzuki GSX 400 S 1981
Suzuki DR 600 Djebel 1988
Moto Guzzi 1100 Griso 2008