Les Ducati > Les SuperSport ie : 750-900-620-800-1000 (1998-2007)

Moins de puissance, plus de fun !

(1/17) > >>

Butyra:
J'ai acheté ma ST4s sur un coup de tête, c'était une bonne affaire et l'occasion d'enfin posséder une Ducati. Super bécane, coup de foudre instantané. Mais en quelques sorties à peine je devine déjà où ça va.

J'ai toujours aimé pousser mes motos dans leurs retranchements, ce sentiment d'aller au bout de la machine, plutôt que devoir les retenir et ainsi ne pas leur faire exprimer leur plein potentiel. Il y a ainsi un équilibre qui se crée, quand le bout de la machine coïncide à peu près avec mon niveau de pilotage et mes envies. N'étant pas un pilote exceptionnel, n'ayant ni l'envie de me mettre au tas ni celle de perdre mon permis (et oui je sais que même avec une 125 on peut perdre son permis...), le fait est que le D4 est sans doute trop puissant pour ça. Alors, tout en continuant de le découvrir, je commence à envisager la suite logique.

J'ai pas mal lu sur les Ducat' depuis son achat, et c'est finalement chez les possesseurs de D2, souvent affectueusement surnommé le "tracteur" au fil des textes, que j'ai retrouvé un discours qui me parle : des sensations à foison à vitesses raisonnables, moins de puissance ou d' "efficacité" (dans le moteur, pas dans la partie cycle), mais plus de fun. Un peu l'histoire de ma vie en fait : j'ai eu un Bandit j'ai changé pour une SV, j'ai eu une R6 j'ai re-changé pour une SV... Ne croyez pas que j'ai pas en tête le fait que la SV est peut-être ma solution : ça pourrait, sauf que la partie cycle de la SV est un chewing-gum qui m'a fait flipper plus d'une fois, j'ai donné, j'ai envie de mieux.

Je veux une sportive (bracelets/carénages), une pas trop neuve parce que le charme, a priori je préfère éviter les carbus (ça fait ça de moins à régler/entretenir), et donc une puissance disons sous les 100ch. A priori le bon compromis semblerait être une SSIE. Et quand je me renseigne sur les SSIE, je tombe sur la concurrente désignée : la SV. La boucle est bouclée  :D En plus le look me plait, j'ai mis un moment (ca reste du Terblanche...) mais maintenant plus ça va plus je trouve ça beau.

Vous voyez autre chose chez Ducati qui remplirait ce cahier des charges ? Je pense avoir bien fait le tour et pouvoir dire non, mais sait-on jamais...
La ST2 peut-être mais bon c'est plus lourd. La 748 à la rigueur, mais c'est pas le même budget, et avec ce qu'on lit, c'est un coup à se demander si c'est possible de la faire rouler sans qu'elle casse...

Resterait le modèle exact. A priori une 750 ou une 900, c'est ce qu'on trouve le plus facilement. Pas de raison particulière de vouloir la 1000, et j'ai déjà lu des retours comme quoi elle serait (?) moins fiable que les autres. La 620 sort autant de puissance que la 750, mais moins de couple, donc à quoi bon ? Reste peut-être la 800, plus récente, est-ce que ça vaut le coup de la privilégier ?

A part le moteur, y a-t-il des différences entre 750 et 900 ? J'ai cru lire que sur la 750, la fourche n'était pas réglable par ex.

motopolitain:
J'ai du mal à comprendre la différence de coût d'entretien entre 748 et ST4S.

desmal4:
Moins de couple sur 748, le moteur tourne plus haut dans les tours

J’ai essayé sur quelques kilomètres un 620, très très joueur

Entre 750-800-900, à voir ce que tu privilégies : couple, puissance, Equipement (Fourche réglable, double disques ), embrayage à sec ...
Aucun n’est un mauvais choix, c’est fiable ... pour une Ducati  :D

Le 1000 est plus démonstratif, mais souffrait encore de problèmes de jeunesse sur Ssie

Butyra:
Je parle de budget à l'achat plutôt qu'à l'entretien, mais surtout je compare la 748 à une SSIE, pas à la ST. C'est vrai que je l'ai pas écrit (et quand on voit la longueur de mon roman on s'étonne que j'aie pu rater un truc  :lol: ), mais l'idée serait de remplacer la ST.

Va falloir que je creuse les différences d'équipement entre la 750 et la 900... et que j'aille en essayer une.

The Tourist:
J’ai revendu mes ST3 et ST4s un peu pour les mêmes raisons, et après un purgatoire (plutôt agréable cela dit) en YZF, et après avoir remis mon luc sur un SV1000s (celui de ma femme), j’ai retrouvé la joie de ce moulin. Agréable, suffisamment puissant pour la route et pas exigeant en entretien. Mais qui était un peu trop pousse-au-crime en pointe. C’est donc naturellement un SV1000n qui a rejoint le garage.
Le flou des suspattes, le pseudo manque de caractère, mouais... On n’est pas des pilotes.

We kife both...  :D  :cheers:



Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique