Forum Planete Ducati

Les Ducati => Les Ducati avant 1988 => Les premiers bicylindres couples coniques => Discussion démarrée par: Kikekoka le 27 août 2021, 10H 22mn 17s

Titre: Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: Kikekoka le 27 août 2021, 10H 22mn 17s
Salut les "Coupleux"...

J'ai un problème existentiel avec la "Belle" (ou la "Très Bête", selon les misères qu'elle me fait)....
Je la mets pas dans la rubrique des Darmah, car ce problème peut concerner tous les couples coniques, alors je ratisse large.

J'ai remis la bécane en configuration route, et j'ai un soucis....le démarrage.
je passe sur la compression virile à passer et les retours de Kicks parfois méchants...(c'est un Darmah, mais il n'y a plus de démarreur électrique, juste carters et kick de SS)

Pour démarrer, il faut impérativement la gaver d'essence, et c'est là que vient le soucis:
Après avoir titillé les "Titillateurs", l'essence ne coule pas sur le cylindre avant, tandis qu'elle coule très bien sur le cylindre arrière. Parfois même trop, ce qui laisse une belle tache sur le bitume.
Il y a 30 ans, ca ne présentait pas de problèmes, mais de nos jours où toutes les motos et voitures sont propres, ca me gêne énormément.
Dernier exemple en date, j'ai "marqué mon territoire" sur un abri-bus refait à neuf.
A chaque fois que je passe devant, j'ai honte quand je vois la tache...

Alors vous, comment ca se passe?
Ca coule sur les deux carbus?, ca déborde tellement peu que ca ne coule même pas sur la route? Je sais pas, je la démarre jamais?...

 :cheers:
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: 900hailwood le 28 août 2021, 09H 09mn 42s
Yep.
Sur le 860 GT, carbus de 32, tirette de starter au guidon actionnée, gaz légèrement ouvert, ça démarre tout seul après quelques coups de kick sans allumage.
Sur le MHR, carbus de 40, je n'utilise pas les titilleurs (mais j'ouvre l'essence longtemps à l'avance), quelques coups de gaz en douceur pour faire marcher les pompes de reprise, deux trois coups de kick à vide et ça démarre sans gaz.
Pour le 350 mono, je sais plus, il est dans le salon  :lol:

Bon, ça va pas beaucoup t'aider ...
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: Kikekoka le 28 août 2021, 09H 29mn 42s
Si, si...ca m'aide.
Hier soir je changeais les flotteurs pour des neufs que j'avais sur l'étagère  (jamais montés) et je remettais les pompes de reprise (à 22h00, quand le petit ressort se barre dans le garage mal éclairé,  c'est du pur bonheur :D).
Le but, c'est de ne plus utiliser les titillateurs, mais amorcer avec les pompes de reprises que j'avais viré car trop chiantes à régler et maintenir en service avec l'essence de merde qu'on a maintenant.  Si tu te sers pas de la moto pendant un moment,  il y a tres peu de chance que le gicleur de pompe ne se soit pas bouché...

 :cheers:
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: Charly96 le 14 septembre 2021, 15H 14mn 42s

J'ai testé ça :

(https://mongrossisteauto.com/1207-large_default/substi-plomb-essence-avec-stabilisateur-de-carburant-pour-250ml-wynn-s.jpg)

La semaine derniere j'ai redémarré le 125 Derbi de ma chérie apres 3 ans d'arret. Une batterie chargée, de l'essence neuve et vroum ! Conservateur d'essence tres efficace. En plus il parait que c'est bon pour les vieilles soupapes, ce qui pour le coup n'était pas le but, la mouk à pétrole en étant dépourvue.
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: Kikekoka le 15 septembre 2021, 08H 13mn 26s
Merci,
Je n'utilise pas de produits additifs..j'essaie juste de faire tourner les bécanes régulièrement, en mettant de l'essence neuve à chaque fois.
comme les pompes de reprises ne marchaient toujours pas, j'ai commencé à démonter un carbu....le clapet anti-retour de pompe s'est cassé au démontage....
Goutte d'eau qui fait déborder le vase, je vais pas passer ma vie à m'énerver sur des trucs qui ont 40 ans.
Je passe en Mikuni TMR ou TM, selon les finances. :sm19:
D'après ce que j'ai pu lire ici et là, ca transfigure la moto.
Et comme le mélange des genres ne me dérange pas, je laisserai hurler les puristes... :lol:

 :D
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: 900hailwood le 15 septembre 2021, 09H 27mn 21s
Pourquoi pas  8)
J'aimerai bien avoir ton avis sur les Mikuni, après montage, et une idée de prix pour un ensemble compatible "couple conique".
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: Kikekoka le 15 septembre 2021, 10H 42mn 51s
Comme dit plus haut, les commentaires sur les Mikuni sont élogieux, tant en utilisation, gain de puissance, et surtout....démarrage.

Reste, le prix, et là ca pique... :?
Le moins cher, de loin, c'est de reprendre des Dell'orto, 500 euros la paire, c'est plug§play.
Mais, soit en 40, on reste avec les titillateurs, soit il faut passer en montage souple pour avoir les starters.
ou alors passer en 38 pour avoir montage rigide et starter (les 38 ne sont pas dispos pour l'instant, rupture de stock à l'usine).

Pour les Mikunis,
J'étais parti sur les TMR40, la rolls des carbus....mais 1600 euros la paire, plus le passage en montage souple, plus les filtres, etc...c'est un coup à 1900-2000 euros... :cry:
En plus, introuvables en ce moment, rupture de stock mondiale, l'importateur européen qui ne répond même pas aux mails.
dernier chagrin, ils font un peu usine à gaz, avec le levier de pompe de reprise sur le coté...bref, j'suis moins emballé (surtout par le prix... :D).

Les TM38: bon look, bon prix (500 euros, starter)...;mais des retours négatifs parfois. Une histoire de dépression trop forte sur les grosses cylindrées qui ferait que le boisseau plat a parfois du mal à redescendre (tirage direct par câble, pas par palonnier).

Et puis là, j'en suis aux TM40 qui combinent presque tous les avantages: palonnier, très bon rendement, starter, et prix contenu...(700 euros la paire). Faut juste passer en montage souple.
Je pense que je vais partir la-dessus.
Le prix risque de grimper selon les pièces qu'il y aura à changer dessus (gicleurs, puit d'aiguille, etc...ca peut vite chiffrer).

 :cheers:
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: 900hailwood le 15 septembre 2021, 14H 47mn 55s
Merci, tiens nous au courant  :cheers:
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: Kikekoka le 14 octobre 2021, 14H 01mn 37s
Finalement j'ai pris les TM40...
beaucoup moins chers que les Keihin, et à peine plus que les Dell'Orto. (660 la paire, plus 50 de manchons souples)
Un peu de boulot pour les adapter sur les pipes d'origine, mais rien de fou.
Premier démarrage, avec les carbus tels que livrés d'origine.
Non, mais quelle différence!!! starter, deux coups de gaz.
Ne connaissant pas les réglages de base, j'ai joué la prudence, donc vis de ralenti au mini..., c'est parti au 4eme coup de kick, sans retours intempestifs.
Ca répond instantanément à la poignée. La pompe de reprise est super bien foutue.
Y a que l'accès à l'aiguille qui est chaud (beaucoup plus compliqué que sur les Dell)
Une fois que j'aurais réglé la butée de ralenti, je suis sûr qu'elle part au premier coup de kick.
Bref, pour l'instant, que du bonheur. J'attends un WE de libre pour l’emmener dans un coin tranquille et faire les réglages dynamiques.

 :thumbsup:
Titre: Re : Une Histoire de Dell'Orto
Posté par: 900hailwood le 14 octobre 2021, 16H 37mn 12s
Et voilà un bicylindre heureux  :thumbsup: