Les Ducati > La 900 Darmah (1977-1981)

Couple Kikekonique

(1/48) > >>

Kikekoka:
Les autres bécanes étant finies et tournantes (je croise les doigts, ca reste des italiennes :lol: ), et la saison de côtes étant finie,J'ai ré-attaqué Georges(c'est son petit nom), là ou je l'avais laissé... c'est à dire avec la partie cycle refaite, juste la barbouille à réaliser.
 Mon but était de réaliser la bécane qui avait éclairé mon adolescence.

C'était une GTS largement modifiée, gonflée, racerisée, bref un bitza de la mort qui tue...



Celle que j'ai acheté était un Darmah, mal habillé en MHR, mais les accessoires importants y étaient: 2/1 Conti, carbus 40, Kick, suppression du démareur.



Après de longs mois de travaux,j'en étais donc la, cet été...




Ce n'est pas une réplique exacte, mais l'idée y est, quand elle sera peinte ce sera top.

Et si je tentais le démarrage?
Huile ok, bougies ok, une batterie, y a des étincelles la ou il faut.....avec mon voisin on se regarde....un peu d'essence dans les corps de carbus.
Un coup de kick.....Nada :confused:
Un deuxième.......Brooooaaaaa!!!! :cheers:

On coupe vite le contact, et j'entame une danse de Saint Guy pour fêter le grand brame magique.

Mais voila, le coup de kick n'avait pas été très vigoureux, alors que ce modèle est réputé pour sa compression, disons....virile. :scratch:

On utilise le compressiometre dont la nature nous a tous doté:  l'index :albino:

Introduit dans le trou (non, ce n'est pas sale :pig: ) de bougie, le verdict est sans appel, le cylindre AR ne comprime pas, celui de devant oui.

Bon, bein y a pas à tortiller du cul, hein, je suis bon pour déculasser.




Mouais, c'est pas pire que si c'était moins grave...

On continue...



 :affraid: 
Ah ouiiiiiiiii.....je commence à me dire qu'il va y avoir des frais...

Effectivement la culasse à un siege pas étanche du tout et les pistons-segments sont hors cotes..

J'emmène donc la culasse à rectifier chez un pote-sorcier, et commande des pistons neufs.
Quitte à changer, je prends des Pistals-racing un poil plus gros et haute compression.
J'avais posé la question à plein de mecs, j'avais eu presque autant de réponses plus ou moins argumentées (généralement pas argumentées du tout)
Ca allait de "pistons origine", à "Gros pistons hautes compression", chacun me jurant sa mère que lui, il utilise ca depuis Pétain, et ca marche du feu de dieu.

Du coup j'ai commandé ceux-là, et tant pis si je me suis trompé, ca fera partie de mon expérience.



Ils sont plus légers que ceux d'origine.C'est vrai que si je les avais pris en compression standard, ils auraient été encore plus légers, mais comment savoir sans essayer les deux montages, lequel est le mieux? Pistons tres legers ou hautes compression... :scratch:

Cette semaine j'ai enfin récupéré mes cylindres mis à la bonne cote, jeu de 8/100°, ca change des 3/10 que j'avais



Les segments ont été mis aussi à la bonne cote (ils sont livrés sans jeu a la coupe)

Comme je suis chaud-bouillant, je me fabrique un support moteur (d'ou mes questions sur la soudure...) pour pouvoir travailler proprement sans me niquer le dos

Alors, elles sont pas belles mes soudures? :lol!:



Nickel, c'est super pratique, j'ai pu nettoyer le moteur comme j'ai voulu avec des brosses laiton montées sur la visseuse (carter central) et chiffons-Belgom-Index (toujours lui) pour les carters latéraux.
Le rendu me plait bien,de toutes facons, c'est un beau moteur :bounce:

Kikekoka:


La j'étais content: les capteurs sont nickels, ca change de quand j'ai ouvert le pantah....

Et l'embrayage pareil,nickel, sauf que les disques étaient collés.
La noix et la cloches ne sont pas marquées, les disques sont neufs, c'est tout bon :bounce:

 

Une vue du point qui m'intrigue



C'est soit-disant le poinçon d'un "célèbre "préparateur italien (d'après le vendeur, mais d'une part j'ai jamais pu trouver trace de ce dernier, et il n'y a pas trace de préparation non plus sur le moteur...... a part des traces de rouille  :lol!:

J'ai commandé les joints neufs, acheté une fraise spéciale alu.....ca va chier.

Le but est d'aligner les conduits tout rikiki, sans en faire trop





Putain, effectivement la fraise alu est tres efficace, il faut que j'achète un flexible pour pouvoir faire un travail plus précis, parce qu'à la vitesse ou ca "copote" (j'aime bien :lol: ), j'ai vite fait de faire un massacre....

Kikekoka:
J'ai enfin réussi à trouver un flexible....je croyais que ca se trouvait facile....... macache!! :confused:

Tous les magasins d'outillages m'ont envoyé bouler, j'ai finalement eu la perle rare dans un "toutpacher", bien content, car il est de bonne qualité, du moins c'était une marque assez répandue il y a une bonne vingtaine d'année.

Ah, pour faire du copeau, ca fait du copeau.
Je travaillais trop doucement au départ, puis j'ai augmenté la rotation de la perceuse (perceuse a colonne, c'est plus silencieux), ca allait de suite mieux.



Hé ho...y a quelqu'un la d'dans!!!!!
Vache, on dirait pas mais rien que d'aligner sur le joint, ca fait une sacrée différence.





Allez, reste plus qu'a lisser ca (sans polir), et ce sera bon.
Je continue à me faire la main sur la deuxième pipe, ensuite j'attaque le même boulot sur les culasses. :bounce:

Kikekoka:
Allez hop, maintenant on met le joint sur la culasse...Oh putain, y a du boulot pour aligner le tout  :affraid:



Avant d'attaquer, on va faire le ménage la dedans.
Me suis fait un support pour être plus à l'aise.Tres pratique.



Houlala, va falloir recentrer les basculeurs, ils sont excentrés, ca frôle la soupape.Va falloir trouver des rondelles de calage pour remettre tout ca tip-top.
 


On y voit déjà plus clair.
Y a pas de joints de queue de soupape sur ces modèles, alors qu'ils apparaissent plus tard mais je sais pas a partir de quel millésime.....Et puis en fait, j'm'en fous, autant j'aime mes motos, autant connaitre par coeur les modèles, à la rondelle près, me laisse froid.



Banzai!!!! on attaque.



To be continued...

mérou:
salut, ça fait plaisir que tu fasses un topic à toi même.

Normalement le joint est dans le guide, c'est un joint torique en viton, les mêmes que les montées d'huile entre culasse et cylindre, la soupape coulisse moins facilement que les autres guides mais ça peut être pratique quand tu mets des AAC imola avec une levé importante qui font toucher le basculeur sur le joint.

Sur les goujons tu peux mettre un peu de graisse au cuivre, ça résiste à 1000°
A+

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique