Forum Planete Ducati

Compétition => Pistards => Discussion démarrée par: Butyra le 08 octobre 2020, 15H 24mn 35s

Titre: Le dilemme du circuit
Posté par: Butyra le 08 octobre 2020, 15H 24mn 35s
Après 10 ans de moto, j'y reviens encore et toujours, du coup pour moi c'est le dilemme de la passion moto. Comment faites-vous pour conjuguer moto en bel état (disons une youngtimer, voire une collection, ou alors une neuve ou presque) et circuit ?

Moi par ex je me ferais bien plaisir avec une 916. Je vais la vouloir en bon état, je voudrais la garder propre, avec le moins de casse, rayures ou chocs possible. Sur mon mulet du quotidien je m'en tape si j'ai un plastique cassé, mais sur une belle comme ça, ça craint. L'un des plaisirs de posséder un tel objet étant le plaisir visuel.

L'idée d'une telle moto plaisir ça serait de la sortir pour des ballades le WE, pour frimer au taf et au café de temps en temps, pour partir en road trip, etc. Mais aussi, pour éviter les radars, les chicanes roulantes et le bitume en sale état, et pour profiter à fond d'une moto dont la vocation est sportive, je vais vouloir retourner sur circuit. Et c'est là que le dilemme arrive, parce que qui dit circuit dit fort, fort potentiel de chute...

Alors bien sûr il y a les polys, mais les polys ça ne protège pas tout les périphériques. Et s'il faut protéger tout avec du carbone (j'ai déjà vu), ça prend un temps fou pour passer d'une config route à une config circuit.

A l'inverse je me suis toujours dis que sur circuit faut une brelle qu'on craint pas de mettre au tas, sinon on se traine encore plus la bite, déjà que moi je roule comme une moule atrophiée... Mais alors la belle sportive qu'on s'est payée une blinde roule à 160 max, et encore ça c'est le jour où on n'a pas trop peur du gendarme. C'est triste quand on y pense.

J'ai déjà eu une R6 cantonnée à la piste et ça me faisait chier de pas pouvoir la sortir sur route. J'ai déjà eu une SV routière que j'ai crains d'emmener sur circuit (je l'ai fait quand même, mais j'ai pas fait mes meilleurs chronos).

J'ai déjà une moto quotidien et une moto plaisir, pour pas coller des bornes inutilement à la moto plaisir. Mais pour le circuit j'ai pas encore trouvé la solution. A part chier du pognon bien sûr, mais si je gagne plutôt bien ma vie, j'en suis pas encore là quand même.

Vous faites comment vous ?

PS: le 1er qui dit "je chute pas" je... bah je rien, parce qu'il roule mieux que moi alors respect  :D
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: sauval le 08 octobre 2020, 15H 32mn 47s
Tu fais comme Lizou ou moi les fois ou on a mis le 996 sur la piste, dont certaines en config totale d'origine, tu ne cherches pas à taper du chrono, mais à en extraire le plus possible comparé à la route. Et c'est le panard, d'utiliser cette brêle 'à fond' sur circuit, même avec une marge de sécurité. Le chant du 996 haut dans les tour, bon sang, cette musique, et relâcher un peu les gaz, ré-ouvrir ... pfff, j'en ai des frissons d'en parler  :dribble:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: ducati748 le 08 octobre 2020, 15H 48mn 06s
tu oublies la SBK sur la route pour la mettre sur circuit, et tu trouves une autre pour faire plaisir + quotidien, sans qu'elle soit trop performante pour être frustré de son utilisation sur route.
Voilà pour moi 854 circuit + S2R800 route
(enfin pour être plus exacte c'était ma situation y'a env. 4 ans, car depuis le 854 prend la poussière)
Titre: Re : Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Butyra le 08 octobre 2020, 16H 05mn 39s
Ah ben c'est un autre point ça justement : une moto spécifique circuit, si on ne va pas sur circuit assez souvent, ça prend la poussière. Or il y a mille raisons de ne pas aller si souvent que ça sur circuit (enfin pour moi qui suis un pistard totalement amateur) : manque de temps, de pognon, autres priorités... là j'ai un gamin en chemin, autant dire que je pense pas reprendre genre une journée piste par mois avant longtemps...  :lol:

La solution "garder une marge de sécu" me parle un peu plus. Et de fait c'est un peu toujours ce que j'ai fait : même ma R6 piste était route à l'origine et j'ai toujours voulu la conserver routable. Même en poly je voulais vraiment pas la foutre au tas. Mais aller sur circuit c'est normalement une occasion de justement pousser plus fort que d'habitude, alors j'arrive pas à m'en satisfaire totalement.

En fait je crois que dans ma tête, une "vraie" pistarde est une condamnée à mort, qui finira forcément par crever sur un high side ou autre. C'est peut-être ça mon souci... C'est peut-être une RSV qu'il me faudrait pour ne plus avoir de scrupules.



Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: bmal le 08 octobre 2020, 16H 24mn 58s
perso comme 748 : il te faut (si tu veux faire quelques jours chaque année ) une pistarde ( tu en trouves à pas cher , y compris sans papiers comme les imports par exemple ) et la routière : faire de la piste avec une moto qui cote un peu en se disant "je ferais gaffe de ne pas me vautrer"  :siffler: :siffler: :siffler:
par définition la piste c'est aussi le plaisir de chercher ses limites : améliorer sa vitesse de passage en courbe, retarder son point de freinage, le kif de prendre de l'angle comme tu ne pourras pas sur route ouverte, .....tout un tas de bonne raison pour gouter aux graviers  :D
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: taz242 le 08 octobre 2020, 16H 28mn 23s
Un RSV sans hésiter  :thumbsup:
J'avais ça en 2010 c'est je crois la moto que je regrette le plus avec ma 1er ducat 650SL
Je lui ai mis 22000 bornes en 2 ans acheter neuve et revendu pour un RSV4 Facotry.
Une super moto et si aprilia refait un mille bicylindre sportif je pense que je craquerai encore.
Mon mulet est un 1000 rsv tuono de 2006.
 
(https://i.postimg.cc/bdFPRZ6S/DSCN0233.jpg) (https://postimg.cc/bdFPRZ6S)

(https://i.postimg.cc/fJGh66Qw/DSCN0236.jpg) (https://postimg.cc/fJGh66Qw)

(https://i.postimg.cc/9DyjVJcy/DSCN0242.jpg) (https://postimg.cc/9DyjVJcy)
 :cheers:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: !Ben! le 08 octobre 2020, 16H 38mn 59s
Je tombe pas.
Même avec le 1098 d'un pote qui s'est fait une épaule et qui me la prête parce que le mien est coincé entre la 3 et la 4. :sm19:

Mais tu roules en y pensant tout de même très fort. :D
Titre: Re : Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Butyra le 08 octobre 2020, 16H 45mn 00s
par définition la piste c'est aussi le plaisir de chercher ses limites : améliorer sa vitesse de passage en courbe, retarder son point de freinage, le kif de prendre de l'angle comme tu ne pourras pas sur route ouverte, .....tout un tas de bonne raison pour gouter aux graviers  :D

Oui voilà, on est bien d'accord.

Taz: par RSV je voulais dire une moto accidentée sans carte grise, donc non roulante sur route (ça vient de "Réparations Supérieures à la Valeur", mais en fait c'est pas le seul motif d'absence de carte grise). Pas une Aprilia ;) Même si la RSV4 m'a fait de l'oeil plus d'une fois...
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: bmal le 08 octobre 2020, 17H 01mn 32s
 :thumbsup:
des "RSV" ça en roule un bon nombre sur piste !
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: taz242 le 08 octobre 2020, 17H 05mn 49s
 :lol: :lol: :lol:
J'avais pas compris tu devine  :D :D
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: stefccc le 08 octobre 2020, 17H 10mn 55s
Y'a toutes les écoles. Mais bon rouler sur circuit avec une SBK c'est juste "normal"....
Par contre tu n'y vas pas avec les carénages d'origine ni mal préparée pour la piste. Donc poly commandes reculées etc.. pour ne pas casser de l'origine.
C'est un plaisir inégalable (aussi quand tu la remets sur la remorque dans le même état que tu l'as amené  :D )
Titre: Re : Re : Le dilemme du circuit
Posté par: bmal le 08 octobre 2020, 18H 13mn 26s
:lol: :lol: :lol:
J'avais pas compris tu devine  :D :D
:lol: :thumbsup:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: sauval le 08 octobre 2020, 19H 41mn 49s
Vous vous emmerdez pour rien avec vos pseudos questions soi-disant existentielles à propos de la piste.

-tu as les moyens? Tu achètes une brêle dédiée, avec l'environnement qu'il faut pour pister sereinement.
-tu n'as pas les moyens ou faut couper sévère dans ta vie? Tu divorces, vends la baraque, fourgue tes mômes à la DAS, et tu ne viens plus nous emmerder avec tes illusions de smicard ...

De rien ...  :lol: :lol: 
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Butyra le 08 octobre 2020, 20H 03mn 25s
Spa totalement faux, c'est des questions de prolos tout ça. 'fin si on peut pas pinailler sur l'existentiel sur un forum de moto, on va vite s'emmerder !  :lol:
Titre: Re : Re : Le dilemme du circuit
Posté par: stefccc le 08 octobre 2020, 20H 55mn 22s
ne viens plus nous emmerder avec tes illusions de smicard ...
De rien ...  :lol: :lol:

"Salaud de pauvre" !

 :lol: :lol: :lol:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: John88100 le 18 octobre 2020, 18H 48mn 57s
Perso j'ai acheté une Panigale V4S qui a fait 1500 de. Rodage sur route... Là j'ai 4000 et le delta de bornes, c'est que du circuit... J'ai déjà pris des pelles avec, bah c'est le jeu.

Je lui ai mis le max de protections et un poly bien entendu...

Sur la route y ale SF848 qui dans les temps à venir va laisser la place à un Multi.

Avoir une brêle qui fait piste et route c'est pénible parce que tu passes ton temps à monter et démonter les configs, ou alors tu prends le risque de péter des choses qu'à priori tu n'aurais pas cassé

Après, ça dépend de ton niveau,  des perfs que tu cherches etc...
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Butyra le 18 octobre 2020, 20H 40mn 08s
Merci pour vous retours, au final mes dernières réflexions sur le sujet me ramènent à la solution moto dédiée circuit. Ca fait un budget immobilisé "juste pour ça", mais ça permet beaucoup plus de liberté et de tranquillité d'esprit.

Et puis ça peut être un budget contenu en fait, parce qu'autant pour la moto du dimanche j'ai envie d'un truc qui a de la gueule, autant sur circuit je pourrais rouler avec n'importe quelle ruine (visuellement, je veux dire), tant qu'elle permet de se faire plaisir. Ca fait des critères en moins et donc un achat plus facile, quelque part.

On a déjà le Trafic aménagé pour dormir sur place, j'ai une remorque qui arrive bientôt... l'idée fait son chemin   :D
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Luther-pam le 19 octobre 2020, 08H 19mn 00s
Ce que tu peux faire déjà, c'est prendre ton ST4s jaune canari en l'état, tu vas te faire plaisir sur circuit. Comme tu le pressens, tu te bourres pas vite mais...oh dommage, le carénage est tout pas beau, griffé de partout  :cry:... et tu la repends en rouge  :sm19:. Car tout le monde sait que les rouges vont plus vite et que les jaunes tombent facilement, même à l'arrêt (n'est-ce pas Plo  :roll:)
De rien  :bowdown:
Titre: Re : Re : Le dilemme du circuit
Posté par: sauval le 19 octobre 2020, 11H 10mn 42s
... les joues tombent facilement...

Bref, Peter te dit que tes rides sont tellement prononcées que les joues tombent ... Ah c'est sympa ...  :D
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Luther-pam le 19 octobre 2020, 11H 11mn 30s
corrigé... put*** de correction automatique  :ranting:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Butyra le 19 octobre 2020, 13H 42mn 29s
Je suis encore suffisamment jeune pour ne pas être offensé par les allusions à mon âge  :lol:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Guillaume69 le 19 octobre 2020, 16H 45mn 47s
Ils te font braire parce que tu as une moto de vieux jaune. Faut pas faire attention.
 :cheers:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Butyra le 19 octobre 2020, 16H 51mn 13s
Bah, mes propres sentiments sur le jaune vont et viennent... :D Certains jours je trouve que ça en jette plus que le rouge, et en plus c'est moins courant, donc moins banal. Certains jours je trouve ça trop flashy, et le rouge me parait plus sérieux. C'est pas encore un sujet clos chez moi.
Titre: Re : Re : Le dilemme du circuit
Posté par: DomDucat le 30 octobre 2020, 19H 39mn 02s
Et puis ça peut être un budget contenu en fait, parce qu'autant pour la moto du dimanche j'ai envie d'un truc qui a de la gueule, autant sur circuit je pourrais rouler avec n'importe quelle ruine (visuellement, je veux dire), tant qu'elle permet de se faire plaisir. Ca fait des critères en moins et donc un achat plus facile, quelque part.
Oui, mais non en fait. :sm31:
A part la ST4s pour aller au boulot, j'ai toujours craqué pour des sbk et à chaque fois avec l'arrière-pensée de les emmener sur circuit puisque, quelque part, c'est leur terrain de jeu.
Mais comme tu le dis d'entrée, c'est un dilemme terrible quand on pense à ce qui pourrait lui arriver (en ce qui me concerne, je n'ai jamais considéré ma petite personne en piste).
Mais, à un moment donné, et au vu de la fiabilité des moulins aujourd'hui, quand tu craques pour la dernière V4 et que tu risques le tribunal à chaque sortie, il faut faire un choix.
Ça fait 47 ans que je roule sur route et j'ai craqué le week-end dernier.
Avec la préparation, la moto et l'accompagnement qui vont bien, on peut partager de super moments avec sa dulcinée... quand on en chérit une autre.... autrement et sur la route. ;-)
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: The Tourist le 31 octobre 2020, 08H 35mn 49s
Je n’ai fait qu’une journée piste avec mon regretté TL1000s, mais j’en garde un sacré souvenir !
C’est d’ailleurs pourquoi je garde encore mon ThunderCat, déjà parce que c’est une super bécane, mais pour pouvoir quand nous ne serons plus des salauds de pauvres, Lulu & moi refaire de la piste.
Je crois que peu importe le flacon, surtout quand on est pas des pilotes...
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: sauval le 31 octobre 2020, 09H 41mn 41s
Et oui, c'est pour ça, entre autre, que je piste plus: j'ai eu l'illusion un bref instant, très bref, d'aller vite, et j'ai failli m'en prendre une bonne. Depuis je reste au bistro  :lol:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Luther-pam le 31 octobre 2020, 09H 44mn 31s
et pour le coup, au bistrot, tu t'en prends une chaque jour, mais sans te faire mal  :D
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: John88100 le 31 octobre 2020, 10H 10mn 43s
La piste permet de se faire plaisir tout en gardant son permis et fait redevenir raisonnable sur route de mon point de vue.

Et en effet, quelque soit la monture (ouai parce que les ricains font des courses de vitesse genou au sol en Electra Glide) y a moyen de se faire plaisir   :thumbsup:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Luther-pam le 31 octobre 2020, 10H 24mn 34s
au bistrot aussi, tu peux faire la course, finir avec le genoux parterre, et te faire plaisir
Titre: Re : Re : Le dilemme du circuit
Posté par: DomDucat le 31 octobre 2020, 11H 17mn 02s
La piste permet de se faire plaisir tout en gardant son permis et fait redevenir raisonnable sur route de mon point de vue.

Et en effet, quelque soit la monture (ouai parce que les ricains font des courses de vitesse genou au sol en Electra Glide) y a moyen de se faire plaisir   :thumbsup:
Ouais bin c'est même pas sûr ça... quand les bourrins sont là, ça gratte pas mal le poignet droit sur route aussi! :cry:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Guillaume69 le 31 octobre 2020, 13H 50mn 54s
Je confirme qu’après la piste, perso, je roulais nettement plus vite sur route, par excès d’aisance (freinage, surtout). Bon j’étais plus jeune et je me suis bien calmé depuis.
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: The Tourist le 31 octobre 2020, 14H 19mn 05s
Pareil. Déjà, j’ai appris à freiner !  :?
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: John88100 le 31 octobre 2020, 15H 28mn 33s
Moi ça a été tout l'inverse... Je savais que j'allais pouvoir essorer sur circuit et du coup, même pas de mauvais orgueil si je me fais déposer dans un col.

Comme quoi, on est pas tous câblés pareil  :wink:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Butyra le 31 octobre 2020, 16H 45mn 19s
Perso j'ai jamais aimé arsouiller sur route ouverte, trop d'aléatoire. Je me garde toujours une très grosse marge.

Du coup sur circuit c'est l'inverse, j'aime bien en profiter pour pousser au bout. Dans mon cas ça reste pas très loin mais peu importe, c'est l'intention qui compte  :D
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: The Tourist le 31 octobre 2020, 17H 03mn 29s
Sur route, j’ai rarement la sensation d’abuser, d’arsouiller comme un goret, jusqu’à ce que je regarde la vidéo...  :?
C’est dingue comme on peut déconnecter sous l’effet de la concentration !  8O
D’où mes atermoiements quant à mes choix motos. Mais je m’aperçois que je ne suis pas le seul.  :D :lol:
 :cheers:
Titre: Re : Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Toto#71 le 31 octobre 2020, 20H 44mn 34s
Moi ça a été tout l'inverse... Je savais que j'allais pouvoir essorer sur circuit et du coup, même pas de mauvais orgueil si je me fais déposer dans un col.

Comme quoi, on est pas tous câblés pareil  :wink:
+1 sur route je me sens de moins en moins en sécurité. 
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Luther-pam le 31 octobre 2020, 22H 08mn 24s
John, déposé sans regret dans un col? le plaisantin... il est insuivable dans les cols, même lorsqu'il a une passagère  :lol:
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: John88100 le 01 novembre 2020, 09H 49mn 01s
Ça c'était avant... Pour preuve, quand toi et moi avons fait la balade de déconfinement en mai cette année, tu m'as demandé ce que j'avais tellement on se traînait...  :D :D

Disons que je me permets des excès uniquement quand je vois loiiiiiiinnn devant et je ralentis fortement quand à 100m je vois des voitures et surtout des Camping-cars, là, clairement je coupe pour pouvoir éviter le choc, parce que ça coupe sévère par chez nous en montagne
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Carlton le 10 novembre 2020, 16H 40mn 46s
C'est trop bien jaune  :bowdown:

C est impossible de garder une moto en etat concours en la sortant du salon.

Sur piste, c'est clair qu'elle va ramasser. Les allers et venues sur la remorque, le stress moteur, les petits cailloux a tres haute vitesse, et, stade ultime, le gros strike en bout de ligne droite. Rien que les petits impacts ont ruinés ma peinture.

Faut faire un compromis. Soit une concours pour la route et une moins onereuse pour la piste, soit une qui va vieillir un petit peu.

Sinon la chute, elle peut arriver mais ca reste quand meme rare. Si tu fais gaffe, y a quand meme tres peu de chance.


 
Titre: Re : Le dilemme du circuit
Posté par: Luther-pam le 11 novembre 2020, 08H 40mn 29s
"chance"? J'aurais dit "risque"